488 vues 0 commentaires

Top 5 des shôjo romantiques

par le14 février 2020
 

Nous sommes tous et toutes d’accord que les shôjo ce n’est pas que les mangas de romance, et qu’une romance n’est pas forcément un shôjo. Cependant il faut avouer qu’il y a de bonnes histoires d’amour dans les shôjo. Pour cette Saint Valentin je te fais mon top 5 de mes actuels shôjo de romance préférés !


Mes règles pour choisir les mangas de ce top :

  • La romance doit être centrale depuis le début
  • Doit être un shôjo ou un josei
  • Si terminé en France je dois avoir tout lu (désolée Sawako, mais je te finirai un jour)
  • Pas de Card Captor Sakura (ou il va encore finir 1er)

 

5) Momo lover

manga Momo lover

Résumé

Cherry, jeune fille vivant une vie normale, voit un jour sa vie bouleversée lorsque les deux garçons les plus populaires de son école lui font sa déclaration le même jour, exactement en même temps. Pour en rajouter sa sœur lui dépose un bébé chez elle, une petite fille nommée Momo qu’elle vient de mettre au monde. Dès ce moment, Cherry devra gérer l’entretien de sa nièce mais également l’amour de ses deux prétendants.

Mon avis

Trouvé vraiment par hasard, j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette série de 4 tomes ! J’aime d’ailleurs vraiment me le relire de temps en temps quand je veux me détendre. On a là une histoire touchante avec une relation entre Cherry et Momo qui se rapproche de plus en plus d’un amour mère-fille. La fin me fait même toujours fondre tellement elle est mignonne ! Du côté des deux garçons, c’est bien la première fois que je supportais les deux : d’habitude il y en a au moins un avec qui l’héroïne a une meilleure alchimie. Mais non, là elle a de l’alchimie avec les deux ! Et les deux ont l’air tout aussi sincères l’un que l’autre, avec une raison touchante de l’aimer.

4) Bless you

Bless you tome 1

Résumé

Yashiro, fou amoureux de son meilleur ami Kenta, décide de lui avouer ses sentiments après avoir visité un sanctuaire durant 100 jours consécutifs. Alors que celui-ci le repousse, Yashiro est victime d’un grave accident qui lui fait perdre la vie. Le dieu du sanctuaire qu’il a visité, taquin, lui accorde son vœu de changer de sexe pour avoir une chance d’être avec celui qu’il aime. Il se réincarne alors en lycéenne avec une toute nouvelle identité.

Mon avis

C’est bien la première fois que le couple principal d’un shôjo (car oui c’est bien un shôjo et non un Boy’s love) est un couple de garçons,  tout en le montrant comme légitime et ayant des sentiments sincères l’un pour l’autre. La réalisation de Kenta à propos de ses sentiments envers Yashiro est également très crédible et a le bon goût de concerner uniquement sa version masculine. J’ai vraiment apprécié qu’il ne tombe pas amoureux de lui à cause de sa réincarnation ! À côté, on a un bon humour apporté par le dieu et sa fujoshi de renarde, ce qui donne un peu de légèreté à cette histoire. Ce n’est pas qu’il n’y a pas d’humour apporté par les autres personnages, mais ils en sont la principale source.

3) Otomen

Otomen Volume 1

Résumé

Asuka Masamune est champion de kendo, mais également ceinture noire de judo et de karaté. Malgré ces activités viriles, il cache un terrible secret : c’est un otomen, un homme avec des goûts féminins. Alors qu’il est arrivé à le cacher depuis longtemps, il tombe amoureux de Ryo Miyakozuka, une nouvelle élève de son lycée. Cet amour réveille chez lui son côté plus féminin, lui donnant l’envie de coudre, tricoter et faire des bentô. Et pour ne rien arranger, un garçon du nom de Juta Tachibana découvre son secret.

Mon avis

Le couple Asuka/Ryo est vraiment très mignon ! Je n’ai vraiment pas pu m’empêcher de sourire devant leurs interactions et leur amour. De plus, le fait d’être un garçon féminin et une fille masculine apporte un petit plus sympathique et du bon humour. Cependant entre l’humour et la romance touchante ce petit plus apporte également une part sombre sous les traits de la mère d’Asuka. Cette dernière représente vraiment bien les personnes considérant qu’on doit correspondre à comment la société voit notre genre. Et son statut de directrice lui donne du pouvoir pour faire pression sur les lycéens ! À la fin j’ai été vraiment soulagée que son cas ait été résolu et que chacun de nos deux tourtereaux puisse enfin vivre heureux en étant eux-mêmes.

2) Aromantic love story

Aromantic (Love) Story tome 1

Résumé

Futaba Kiryu, mangaka, aimerait beaucoup écrire des shonens sociaux. Malheureusement son éditeur lui impose de plutôt s’essayer à un autre genre de shonen beaucoup plus populaire : le manga harem. Elle qui déteste les romances la voilà donc forcée de faire une série de shônen romantique. Un enfer pour elle qui n’a jamais rien compris à l’amour et est agacée par l’injonction faite aux femmes de s’y intéresser. Malheureusement pour elle, elle se retrouve finalement dans un triangle amoureux composé de son assistant beaucoup plus jeune qu’elle et d’un scénariste d’anime plus vieux.

Mon avis

Tu dois probablement te demander ce que cette série fait dans mon top des shôjo romantiques. Il se trouve que, mine de rien, la romance y est bien centrale depuis le début et que Futaba envisage de tomber amoureuse. De plus, j’ai trouvé intéressant de mettre dans mon top ce manga, qui à la fois représente bien une héroïne aromantique et à la fois permet d’interroger sur l’amour, sur ce qui fait qu’on aime et à quel point. De plus, comme pour Momo Lover, les deux garçons ont des sentiments sincères pour elle et sont assez touchants pour que même l’héroïne n’ait pas envie de les blesser. J’aime particulièrement la fin, que je ne vais bien sûr pas te spoiler mais qui vaut vraiment le coup d’aller au bout des 5 tomes.

1) Stay away

Stay away tome 1

Résumé

Suite à la perte de son petit-ami dans un accident, Ritsu reçoit la visite d’Auguste, un dieu du temps qui lui donne la possibilité de remonter le temps de 3 ans. Son but désormais : qu’ils ne sortent jamais ensemble pour éviter qu’il ne meure à cause d’elle. Mais ce ne sera pas si simple.

Mon avis

Un manga qui, à ce jour, n’est pas encore sorti en France. J’ai cependant déjà tout lu, lorsque qu’il va sortir le 19 février, je l’achèterai avec un grand plaisir.
Le couple est vraiment mignon ! On comprend bien pourquoi Ritsu n’a pas pu se remettre de la mort de son petit-ami, Ichijô Kaname, puis qu’elle ait eu du mal à ne pas s’impliquer dans sa vie J’apprécie d’ailleurs plutôt bien les flash-backs, permettant de bien comprendre les sentiments de l’héroïne à de nombreux moments, de même qu’expliquant certaines de ses actions. Auguste est également un personnage bien mystérieux dont on ne sait pas plus que l’héroïne quoi penser de lui. Il va d’ailleurs être une pression sur les épaules de Ritsu, lui rappelant sa raison d’être revenue dans le temps à chaque fois qu’elle fera quelque chose qui risque de la faire finir avec Ichijô Kaname. On a d’ailleurs une belle morale vraiment très touchante !

De très bons mangas qui montrent bien la diversité des shôjo romantiques, genre qui n’est pas toujours cucul la praline comme on pourrait le croire.

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

    Répondre