[anime] Wizard Barristers

Un anime est licencié quand un éditeur français a acheté les droits de diffuser cet anime en France.

[anime] Wizard Barristers

Messagepar LiaaaEle » Mer 21 Mai 2014 10:31

Wizard Barristers

En raison de l'apparition des « Wuds », humains nés avec des capacités magiques, la société a dû s'adapter avec crainte à leur existence. Les lois concernant l'utilisation de tels pouvoirs sont devenues particulièrement strictes et la peine de mort peut être rapidement adoptée. Les erreurs de justice n'étant pas rares, des Wizards Barristers prennent la défense des Wuds devant la Cour en tant qu'avocats. Nouvelle recrue, la jeune Cecil compte rapidement être reconnue en tant que Wizard barristers afin de venir en aide à sa mère, injustement accusée et condamnée à la prison à perpétuité, en attendant son exécution.

Source : Animeka

Mon avis


J’ai bien apprécié cet anime qui, sans être révolutionnaire, a son charme. Tout d’abord, le contexte a son originalité. L’anime mélange magie et futurisme dans un monde où les « Wuds », magiciens et les humains normaux vivent ensemble (ici, en 2018, donc c'est un futur assez proche). L’apparition des « Wuds » a bouleversé le monde et des règles ont dû être mises en place pour les permettre de coexister avec les humains nés sans capacité magique. C’est là que le concept des jugements spéciaux avec un tribunal distinct du droit commun, mais aussi un Code de la magie, pour juger les crimes des magiciens, fait son entrée. J’ai beaucoup aimé leur mise en œuvre, montrant les discriminations existantes vis-à-vis des « Wuds » qui font peur. Le thème de la justice est très bien représenté.
Il est cependant dommage, à mon grand regret, que l'aspect « jugement magique » ne soit pas assez développé...

L’intrigue est bien développée, avec un centrage sur l’héroïne, Cecil. Celle-ci est une sorte de génie qui est devenue avocate, à l’âge de 17 ans. Elle décide alors de rejoindre le cabinet Butterfly, spécialisé dans la défense des magiciens, étant elle-même une « Wud ». Sa personnalité montre deux facettes : un côté mature d’une jeune fille qui a de l’expérience de la vie (voulant faire réviser le procès de sa mère) et un côté gamine en raison de son âge. Je me suis vite attachée à cette héroïne pleine de vie et déterminée.

Ses collègues qui l’entourent sont aussi très intéressants, ayant chacun et chacune une manière de travailler différente de pair avec leur personnalité. Il est cependant dommage que l’anime se soit de plus en plus centrée sur Cecil, empêchant les autres persos d’être plus développés (autant ceux du cabinet Butterfly que le cabinet Shark Knight, qui a eu un rôle moindre malheureusement dans l’anime, malgré que je pense qu’il aurait mérité qu’on s’y intéresse plus). De plus, la grenouille perverse de Cecil est bien le seul perso qui ne sert à rien et qui n’aurait…peut-être pas dû exister, selon moi !
Ainsi, j'ai envie de dire : soit tu apprécies l'héroïne et tu regardes l'anime sans problème, soit tu ne l'aimes pas du tout et là ça va être plus dur pour toi de regarder.

Au niveau de la magie employé, en passant les pouvoirs assez communs comme la maîtrise d'un élément, j'ai trouvé très original l'utilisation faite des métaux. Les « metamoloid », sorte de robots, sont construits à partir de ces matériaux, grâce à la magie. Cela donne un petit côté mecha à l'anime, sans exagération. Il y en a de toutes sortes et mon préféré reste le « metamoloid » de Cecil, qu'elle appelle « diaboloid ».

En revenant sur l’histoire, le développement est fluide, compréhensible et rapide. En effet, cet anime est riche en action et n’y va pas par quatre chemins. Le mystère qui entoure Cecil, depuis le procès de sa mère, est dévoilé petit à petit, sans perdre de temps, donnant du suspense à bonne proportion (même s'il faut admettre que les indices sont parfois répétitifs). Certaines révélations m’ont même un peu suprise.
Concernant Moyo, la collègue de Cecil, qui aurait cru, malgré son aura très msytérieuse, qu’elle puisse être Satan sous apparence humaine !


Concernant la musique, le rythme est rapide avec des paroles et des images qui correspondent bien à l’anime. J’ai beaucoup aimé l’opening, en particulier.

Quant au chara-design, il est coloré et donne du peps à l’anime. En effet, malgré les événements qui arrivent autour de Cecil, rien ne tourne réellement au drame. Au contraire, tout avance dans la bonne humeur. L’héroïne a peu de temps devant elle pour s’apitoyer sur son sort et elle est tellement soutenue qu’elle n’a quasi aucune raison de s’inquiéter longtemps. Après tout, l’optimisme de Cecil, ainsi que de son entourage, est sûrement un des points forts de l’anime (cette attitude des persos face à l’adversité peut autant plaire que déplaire, je dirais).

En bref, cet anime est sympathique et c'est bon pour le moral (il suffit d'observer Cecil et...c'est le retour de la bonne humeur !).

Image Image Image
Clique pour agrandir


Et toi, as-tu apprécié cet anime, riche en action et en magie ?

Image

Titre : Wizard Barristers
Année de production : 2014
Studio : Arms
Type : Shônen
Genre : Action, mystère, magie, science-fiction
Réalisateur : Yasuomi Umetsu
Nombre d'épisodes : 12/12 (Terminé)
Éditeur VF : Wakanim


Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Retourner vers Anime licenciés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron