4 shôjo piquants pour la Saint Valentin

Game entre nos corps : illustration du premier tome

Qu’elle soit douce ou plus pimentée, j’adore la romance sous toutes ses formes ! J’aime autant m’émouvoir devant un petit baiser que trembler devant une scène sensuelle… Alors, pourquoi ne pas se pencher du côté de ces shôjo un peu plus piquants, parfaits pour la Saint Valentin ?

Aujourd’hui, j’avais envie d’explorer une facette un peu plus « adulte » de la romance, celle qui met en scène des personnages majeurs, avec leurs préoccupations mais aussi leurs incertitudes et leurs envies… C’est la raison pour laquelle je t’ai sélectionné 4 mangas, érotiques ou à tendance un peu coquine, pour émoustiller cette soirée, que tu sois seul·e ou même accompagné·e ! Garantis NSFW ou pas loin, ces titres sont donc plutôt réservés à un public averti.

Happy marriage ?!

Happy marriage!? nous plonge dans l’intimité de la vie d’un couple, Hokuto et Chiwa, qui va apprendre à se connaître au fur et à mesure de l’histoire. Le premier est un jeune homme à la beauté scandaleuse et magnétique, digne de ces éphèbes de shôjo au caractère difficile. Il ressemble à un cliché ambulant ! La seconde est une femme, qui, sous ses airs naïfs, cache un caractère bien trempé.

Cela donne une relation bien explosive, d’autant plus que ce n’est pas l’amour fou entre ces deux-là. On retrouve ainsi de nombreuses scènes hilarantes où nous les voyons exprimer leurs avis divergents avec beaucoup de voix. Chiwa n’est d’ailleurs pas dupe, même si elle garde un certain côté innocent…

Les scènes charnelles sont fréquentes, même si cela commence assez doucement par quelques jeux de mains de la part de Hokuto. Celles-ci sont en général un peu censurées (gros blancs), tout en restant assez explicites pour qu’on comprenne. Attention, on surfe parfois sur les limites du consentement à certains moments…

Au-delà de l’aspect émoustillant de ces passages, j’ai énormément apprécié le développement des sentiments entre ces deux jeunes gens, de parfaits inconnus, qui doivent apprendre à vivre ensemble.

Autrice : Maki Enjôji
Genres : Comédie, Romance
Nombre de tomes : 10 (Terminé)
Éditeur VF : Kazé Manga

Miss Fantasmes

Miss Fantasmes : détail du tome 1

Malgré sa couverture un peu racoleuse, Miss Fantasmes est un titre qui m’a bien plu. En toute honnêteté, je n’aurais pas parié un kopeck dessus si je n’avais pas décidé de rédiger cet article sur les shôjo érotiques ou qui abordent la bagatelle de façon un peu plus frontale.

Jun est une jeune femme qui s’habille de façon osée, ce qui lui vaut de nombreux préjugés (bonjour le slutshaming). Sa particularité : elle fait des rêves érotiques éveillée. Cela nous donne des scènes assez polissonnes – particulièrement bien dessinées – à tel point qu’on se demande si on est dans un rêve ou non. Le retour à la réalité est d’ailleurs toujours tordant, parce que les hommes sujets à ses fantasmes se demandent bien ce qu’il peut se passer. C’est cet humour qui crée beaucoup de dynamisme à l’histoire, l’empêchant de se prendre au sérieux. J’adore le fait que l’autrice réunit l’ensemble des clichés des comédies romantiques pour mieux les exagérer.

La censure ne se fait pas trop prononcée et le contenu reste assez explicite, que ce soient les fantasmes de Jun ou les scènes réelles. La jeune femme est peut-être vierge mais elle imagine des scénarios bien coquins, sur la base de pas grand chose. Un regard lui suffit pour s’enflammer et penser à une mise en situation torride !

Autrice : Yukino Seo
Genres : Romance, Érotique
Nombre de tomes : 3 (En cours)
Éditeur VF : Pika

Switch me on

Switch me on est un petit bijou, qui émoustille autant qu’il attendrit ! Les scènes charnelles sont légions, mais empreintes d’une douceur et d’une chaleur qui me rendent toute chose. Kujira s’attache beaucoup à montrer les expressions des personnages pendant l’acte, sans pour autant le cacher. Les corps s’ébattent : on voit des pectoraux, des poitrines, des fesses…

Le manga aborde la sexualité de manière frontale avec tous les changements que cela peut induire chez nos héros. En effet, avant de se retrouver au lit, Hijiri et Koyori étaient amis. Mais l’étaient-ils vraiment ? N’avaient-ils pas une profonde attirance cachée l’un pour l’autre ?

Malgré tout, ils se posent des questions, chacun doute, ce qui est tout à fait naturel. Eh oui, entrer dans une relation amoureuse implique certaines choses, et peut-être même de l’engagement. Ce sont toutes ces étapes, entre différents passages sensuels, que l’on nous montre.

Mention spéciale : j’apprécie vraiment la bienveillance qu’il règne dans ce manga. Nos héros ne sont peut-être pas toujours en phase dans ce qu’ils veulent mais ils communiquent !

Si tu veux en savoir plus, j’invite chaudement à lire la très belle chronique sur le tome 1 de la série, concoctée par Miknass.

Autrice : KUJIRA
Genres : Romance, Érotique
Nombre de tomes : 8 (Terminé)
Éditeur VF : Akata

Game – Entre nos corps

Game entre nos corps : illustration du premier tome

Terminons cette sélection par un manga encore plus charnel que les autres : Game – Entre nos corps. Le titre annonce toute de suite la couleur ! En effet, Kayo et Ryôichi jouent à un jeu « dangereux » mais consenti, qui mêle plaisirs de la chair et absence de sentiments. Ainsi, les passages torrides sont nombreux et explicites, formant le cœur du récit. Le reste est d’ailleurs plus en retrait, comme les scènes de bureau. Et je dois avouer que c’est une bonne chose, car dans cette histoire, ce n’est pas tant ce qui m’intéresse !

À la différence de Chiwa et Jun, Kayo est expérimentée. Ça change ! Ce n’est donc pas un jeunot tel que Ryôichi qui peut la faire flancher… et pourtant ! On imagine assez aisément la suite de ce « jeu », surtout le moment où les sentiments vont se mêler au plaisir. Les règles risquent fort de changer…

Autrice : Mai Nishikata
Genres : Romance, Érotique
Nombre de tomes : 5 (En cours)
Éditeur VF : Akata


Et toi, que penses-tu de cette sélection ? Quels shôjo un peu coquins me conseillerais-tu ?

Nico

Véritable cœur d'artichaut, je suis friande de romances poignantes. Plus une série me fait pleurer, plus je l'aime !

Articles recommandés

Laisser un commentaire