252 vues 0 commentaires

Mes 8 plus grandes attentes shôjo pour 2021 – partie 1

par le 28 février 2021
 

2021 a commencé il n’y a que deux mois que l’année s’annonce déjà riche en nouveautés ! Ma carte bancaire risque de chauffer sévèrement, mais c’est pour la bonne cause.

Je te propose de découvrir 8 shôjo que j’attends avec impatience.

2021 marque le retour de grandes autrices du shôjo telles Mari Okazaki (Complément affectif) et Yumi Tamura (Basara, 7SEEDS). Et que dire de la réédition tant espérée de l’œuvre culte d’Akimi Yoshida, en version Perfect, Banana fish ?

Bien évidemment, nous n’en sommes qu’au début de l’année et les annonces continueront sûrement de pleuvoir après cet article – ce qui va accroître encore plus ma wishlist… Il n’est ainsi pas exclu que je refasse une autre publication plus tard dans l’année.

Nos meilleures vies

Je ne connais Kii Kanna que de nom et parce que j’ai entendu de nombreux éloges sur ses BL publiés en France : Qualia under the snow, L’étranger de la plage et L’étranger du zéphyr. Ce sont des titres que j’aimerais prochainement découvrir, notamment parce que le trait délicat de la mangaka me plaît énormément. Il suffit de voir ces magnifiques visuels de Nos meilleures vies pour s’en convaincre !

Avec ce one-shot, la mangaka signe un recueil d’histoires dans l’air du temps, traitant de la période après le passage à l’âge adulte et ses problèmes (trouver sa voie, avoir un travail, gagner son indépendance, etc.). Lire le récit de ces jeunes gens – un peu paumés – m’intéresse grandement car je suis sûre que je saurai me reconnaître dans ces portraits.

Date de sortie : 17 mars 2021
Éditeur : Casterman (Sakka)
Nombre de tomes : 1 (Terminé)
En savoir plus : Nos meilleures vies

Daruchan

En voyant cette couverture au style tout à fait singulier et ce nom de titre très long, j’ai immédiatement été intriguée. Par ailleurs, Lemon Haruna est une jeune autrice. D’après ce que j’ai pu lire sur Manga News, elle a été l’assistante d’Akiko Higashimura ! En tant que grande amatrice de la mangaka, j’ai encore plus hâte de voir de quoi il en retourne.

Daruchan

Autre chose à noter, la série a été prépubliée dans le magazine de beauté Hanatsubaki, appartenant à la marque Shiseido.

Qui plus est, cette série compte 2 tomes au Japon, que l’éditeur français réunira en 1 seul volume tout en couleurs. L’objet promet donc d’être soigné !

Quant à l’histoire, il s’agit du récit d’une extraterrestre dans la peau d’une jeune femme de 24 ans. Celle-ci tente de s’intégrer tant bien que mal dans la société, tout en voulant cacher sa nature non humaine. En dehors de l’aspect loufoque du synopsis, l’autrice propose une vraie réflexion sur la condition féminine au Japon. Je te cite le communiqué de Manga News à ce sujet :

L’éditeur promet une œuvre sensible, émouvante et dans l’air du temps, avec un regard acide sur la condition féminine au Japon et sur la charge mentale que doivent supporter les femmes japonaises.

Manga News

Date de sortie : 18 mars 2021
Éditeur : Le Lézard Noir
Nombre de tomes : 2 (Terminé)
En savoir plus : Daruchan ou la vie ordinaire de Narumi Maruyama, employée intérimaire

& – And

Dire que j’attendais la sortie de cette série de Mari Okazaki depuis des années est un doux euphémisme. À vrai dire, je ne l’espérais même plus et avais presque abandonné tout espoir. Comme quoi, la patience finit toujours par payer !

Les 3 héros du manga And de Mari Okazaki

Je suis fan du style graphique de Mari Okazaki, tout comme j’apprécie ses histoires, qui savent capter les enjeux de notre époque, en particulier en ce qui concerne les femmes. Complément affectif, que je n’ai pas pu lire en entier car difficilement disponible, m’avait profondément fait réfléchir à ce sujet.

& – And donne là aussi la part belle à la femme active, celle qui a envie de faire carrière, en créant en parallèle sa petite entreprise, malgré les critiques de la société. Il me tarde de voir comment Kaoru, l’héroïne, va progresser dans son projet tout comme les difficultés qu’elle rencontrera.

Date de sortie : 19 mars 2021
Éditeur : Kana
Nombre de tomes : 8 (Terminé)
En savoir plus : & – And

Analog drop

Natsumi Aida (Switch girl!!, Ugly princess) revient en France avec une nouvelle série, en deux tomes cette fois-ci.

Illustration du manga Analog drop

Analog drop propose un retour dans le passé peu commun à son héroïne particulière, addict des réseaux sociaux et aimant exploiter les garçons. Ce n’est pas le genre de protagoniste qu’on rencontre souvent. Mais je suis sûre que ses déboires, pour revenir à son époque, ne pourront que nous faire rire et nous la rendre moins antipathique. Si elle veut se racheter, elle va devoir changer son fusil d’épaule.

En 2 volumes, l’histoire sera sûrement très dynamique avec peu de temps morts ! On nous promet également une savoureuse critique de la société actuelle, basée sur le paraître et les like des réseaux sociaux. Je fais confiance à l’autrice pour nous faire passer de savoureux moments, entre sourires et réflexion.

Date de sortie : 25 mars 2021
Éditeur : Akata
Nombre de tomes : 2 (Terminé)
En savoir plus : Analog drop

Banana fish

Banana fish est un shôjo que je rêvais de lire depuis des années, mais son manque de disponibilité sur le marché de l’occasion m’y avait fait renoncer. Las, j’espérais que l’adaptation en anime datant de 2018 permettrait une réédition. Elle est venue… mais 3 ans plus tard ! Qu’à cela ne tienne, je suis encore plus motivée de l’acquérir !

Cette nouvelle édition de l’une des séries phare d’Akimi Yoshida se veut différente. Panini propose une “Perfect edition”, à un plus grand format et sans ses pages jaunes – raillées à l’époque et peut-être en passe de devenir collector maintenant.

Comme on peut le voir, le design de la couverture a également été revu, pour coller à l’air du temps, dans un style plus graphique, plus percutant (impacts de balles – percuter – tu vois le topo ?).

Date de sortie : 31 mars 2021 21 avril 2021
Éditeur : Panini Manga
Nombre de tomes : 10 (Terminé)
En savoir plus : Banana fish – Perfect edition

Don’t call it mystery

Yumi Tamura revient enfin en France ! Après Basara et 7SEEDS (dont j’espère secrètement qu’on découvrira la fin en VF un jour ou l’autre…), c’est une série à l’univers totalement différent qui nous paraîtra dans les prochains mois.

C'est un mystère tome 1 - couverture japonaise

Exit le post-apocalyptique, et place au mystère avec Don’t call it mystery (je deviens de plus en plus drôle *ahem*) ! Plus sérieusement, l’histoire nous plonge dans la vie d’un étudiant qui se passionne pour les enquêtes policières. Cela augure beaucoup de suspense et un récit palpitant !

On reconnaît bien évidemment le style graphique de la mangaka, semblable à nulle autre. J’ai également hâte de voir son évolution car entre 7SEEDS et Don’t call it mystery, plus de 15 ans se sont passés quand même !

Date de sortie : 30 avril 2021 14 mai 2021
Éditeur : Noeve Graphx
Nombre de tomes : 7 (En cours)
En savoir plus : Don’t call it mystery

A sign of affection

A sign of affection est une série que j’ai découverte en fouillant le catalogue de l’éditeur Kodansha US. C’est ainsi que j’ai acheté les deux premiers volumes en numérique, en attendant une éventuelle sortie en France.

Je connaissais le duo suu Morishita – même si j’ignorais qu’il y avait deux autrices derrière ce pseudonyme – grâce à Hibi chouchou, publié quelques années auparavant chez Panini. C’est notamment le trait délicat de leur dessin qui m’avait séduite, et je le retrouve ici aussi avec A sign of affection.

Illustration du manga A sign of affection

Le premier tome m’a totalement convaincue de lire la suite, et surtout de me la procurer au format physique en VF. Le récit est très délicat et dépeint avec beaucoup de sensibilité le quotidien de cette jeune femme malentendante.

Les planches sont très silencieuses, avec principalement des bulles de monologue intérieur ainsi que des paroles écrites sur le smartphone de l’héroïne. Il y a quand même des dialogues, mais ils restent marginaux. Quant on a lu Hibi chouchou auparavant, où les deux protagonistes sont assez taiseux, cela ne surprend pas trop. Et dans le même temps, on s’attache à décrypter la gestuelle, les réactions des personnages, etc. Le message passe beaucoup plus par la communication non verbale.

Date de sortie : 27 mai 2021
Éditeur : Akata
Nombre de tomes : 3 (En cours)
En savoir plus : A sign of affection

Tomie

Couverture japonaise de Tomie

Je ne suis pas spécialement adepte de l’horreur, faisant partie de la team froussards. Mais cette réédition de Tomie, dans un format cartonné et en intégrale me donne envie de me pencher sur ce shôjo si particulier.

Je connais Junji Itô seulement de réputation, étant donné que c’est l’une des références du genre horrifique au Japon. Tomie sera donc une excellente introduction à son œuvre, et j’espère en frissonner de peur (pas trop non plus quand même) !

De plus, j’ai envie d’élargir mes horizons, en sortant de ma zone de confort. Ce titre tombe ainsi à point nommé.

Date de sortie : 7 juillet 2021
Éditeur : Mangetsu
Nombre de tomes : 1 (Terminé)
En savoir plus : Tomie

Et toi, quelles sont tes attentes shôjo pour 2021 ?

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre