15 vues 0 commentaires

L’anniversaire du blog – Interview de Nico

par le 6 octobre 2021
 

Continuons cette semaine spéciale anniversaire avec une nouvelle interview ! Cette fois-ci, c’est Nico, administratrice et doyenne des chroniqueuses, qui se dévoile au jeu des questions/réponses.

Hello à toutes et à tous !

Club Shôjo fête ses 13 ans ! Quelle longévité ! Si on m’avait dit ça il y a quelques années je n’y aurais peut-être pas cru. Eh oui, je roule ma bosse sur le blog depuis bientôt près de 10 ans (je ne compte plus les années…).

J’ai connu l’époque du forum, où je passais parfois des heures dessus à échanger avec d’autres amatrices et amateurs de shôjo. Le forum n’est plus mais le blog demeure. Je suis toujours autant ravie de venir quotidiennement dessus, préparer de nouveaux articles et me triturer les méninges pour rédiger de jolies chroniques.

Parce que je suis une touche à tout – enfin, j’aime bien être sur plusieurs fronts – on peut aussi me retrouver aux commandes de Twitter, à liker, répondre et animer la communauté. Bref, je ne m’ennuie jamais !

Mangas, animes et drama : quel est ton format favori ?

J’adore jongler entre les trois supports, surtout quand j’ai un peu moins de motivation pour l’un d’eux. Je vais donc plutôt fonctionner par période, même si j’ai deux trois petites routines.

En général, j’apprécie regarder quelques épisodes d’animes le dimanche, en mode chill avec un bon café pour bien attaquer la journée. Ça me rappelle un peu mon enfance ! Je les ai longtemps boudés pourtant, mais maintenant je me rattrape en dévorant les classiques.

Je réserve les drama plutôt pour mes soirées, histoire de bien me détendre après une longue journée de travail. C’est plus rare que je le fasse en journée, sauf pour les thrillers. 😂 Je suis une froussarde dans l’âme, mais je me soigne !

Cela étant, je suis avant tout une grande (façon de parler) lectrice de mangas. C’est le format vers lequel je reviens toujours quoi qu’il en soit. J’adore me plonger dans une bonne histoire, parcourir ses pages et m’émerveiller devant les dessins.

Plutôt team papier, team numérique, ou les deux ?

Les deux mon cap’taine ! Bon, plus sérieusement, je possède davantage de mangas papier qu’en numérique pour l’instant. Faute de place et avec un budget pas spécialement extensible, le numérique me permet de profiter de séries que je n’aurais peut-être pas tentées autrement. Vraiment pratique pour les titres assez longs et ceux qui me font sortir de ma zone de confort, n’est-ce pas ?

couverture_shojo_numerique

Mon Yona accompagné d’un bon café, quoi de plus agréable ?

Ainsi, je me garde le plaisir du support physique pour les séries qui me tentent plus que tout, les éditions plus « luxueuses » et celles dont le papier a une véritable plus-value.

La révolution webtoon, ça te parle ? T’es-tu mise aux webtoon ?

Oh que oui ! Cela fait quelques années que j’en entends parler mais je ne m’y étais jamais mise. C’est vraiment l’année dernière, par pur hasard, que je me suis décidée à tenter l’aventure.

J’ai commencé en dévorant les chapitres de True beauty sur l’appli Webtoon, puis j’ai enchaîné d’autres séries. Même si j’alterne les périodes d’intense lecture pour me mettre à jour puis de calme, je suis assidûment les sorties de plusieurs histoires. Toutes des romances – parce qu’on ne se refait pas ! 😏 Pour tout dire, je pense avoir parcouru en long et en large le genre sur la plateforme !

De quoi parlerait le shôjo / josei que tu rêverais de lire ?

J’adore les shôjo qui mêlent aventure et fantastique, le tout dans un contexte inspiré des temps passés (imaginaire ou non). Si en plus on ajoute de la romance, je suis la plus comblée. Des titres comme Yona – Princesse de l’aube ou encore Fushigi yûgi me plaisent particulièrement. Et je rêve de trouver plus de récits dans ce type.

Si je devais être moins spécifique, j’aimerais bien lire un shôjo qui raconte une histoire bienveillante. Elle n’a pas besoin d’être feel good, car j’adore les drames aussi. Mais au final, j’aimerais en ressortir grandie et un peu différente.

Quel(s) personnage(s) de shôjo te ressemble(nt) le plus ?

Certains personnages me touchent plus que d’autres parce que leur manière d’être résonne en moi.

detail couverture tome 1 Please save my Earth

La jeune Alice s’endormant sur le monde

C’est le cas d’Alice dans Please save my earth. Timide comme elle, je le suis. Assez renfermée, ça me concerne parfois. La tête dans les nuages ? Pourquoi pas ! Il m’arrive souvent d’errer dans mes pensées, de réfléchir à un tas de choses à la fois – en silence.

Il y a juste ses pouvoirs que je ne possède pas… et je crois que je n’aurais pas aimé en disposer !

Cite 3 personnes qui sont pour toi des héroïnes / héros et pourquoi ?

Commençons par Sumire de Kimi wa pet. C’est une héroïne des temps modernes qui tente de combler vie privée avec sa carrière, et s’interroge sur ses désirs. Malgré son apparence forte et impénétrable, c’est une jeune femme qui doute beaucoup. Elle me touche énormément, surtout lorsqu’elle nous révèle ses failles – car chaque héroïne a sa kryptonite…

Dans un tout autre style, je choisis Yona, une protagoniste qui malgré sa condition sociale avantagée, doit se remettre en question. Passés les moments à être dorlotée dans son château, elle doit agir si elle veut survivre ! Je la trouve énormément courageuse et suivre son évolution m’émeut vraiment. Elle a des tripes, mais elle a été obligée de puiser cette rage au plus profond d’elle !

Enfin, revenons à la vie quotidienne avec Kaoru d’& – And. J’admire énormément cette femme, qui a envie d’accomplir quelque chose en ouvrant une boutique de manucure après ses heures de travail. Elle cumule son job à statut précaire avec cette nouvelle occupation. Je lui tire mon chapeau ! Elle met les pieds dans quelque chose qu’elle ne maîtrise pas encore, ce qui lui vaut quelques errances et interrogations. Mais, elle s’accroche à son idée et je trouve ça beau !

Cite 3 personnages auxquels tu t’identifies le plus et pourquoi

Je m’identifie assez facilement aux personnages des shôjo, sûrement parce qu’une partie de ces héroïnes me font penser à un fragment de qui j’étais à leur âge.

C’est assez flagrant avec Ellie, la protagoniste d’@Ellie. Perverse et toujours à s’imaginer des scénarios farfelus avec ses crush, j’ai l’impression d’être moi à cette même période. Twitter en moins.

Dans un genre un peu différent, j’ai envie de citer Nika Tamiya de Switch girl!!. Comment ne pas se retrouver dans cette héroïne qui lorsqu’elle rentre chez elle, enfile sa tenue de détente pour profiter à fond de ce qu’elle aime ? Mine de rien ça a bien servi à décomplexer l’image que l’on se fait des femmes – toujours à devoir paraître impeccables et discrètes.

Bon, et je crois que je sèche ! 2 c’est déjà pas mal, non ? 😛

Un auteur ou une autrice de shôjo que tu voudrais nous recommander ?

Vaste question ! Il y aurait plein d’autrices de shôjo que je souhaiterais te recommander, parce que j’ai l’impression que quoi qu’il en soit, elles ne sont pas suffisamment mises en avant… Comme la question n’en mentionne qu’une, je citerai alors Mari Okazaki.

& – And, l’une de ses dernières séries est disponible en version française chez Kana. C’est une artiste que j’admire car elle nous offre un univers tout à fait propre, empreint de poésie et de réflexion sur le monde actuel. Ses récits mettent plutôt en scène des personnages adultes, souvent des femmes d’ailleurs. Chaque page me transporte autant qu’elle m’émeut, tellement ses dessins ont de l’effet sur moi !

J’espère de tout cœur que d’autres séries pourront voir le jour chez nous. Donc en attendant, n’hésite pas à te plonger dans & – And !

Pour finir, présente-nous ton top 5 (shôjo, josei, yaoi)

On finit vraiment par la question la plus difficile ! J’ai du mal à faire des classements, même s’il y a forcément des titres qui me parlent plus que d’autres. Mes chouchous changent assez souvent au gré des découvertes et des relectures.

Je vais quand même essayer de te citer 5 shôjo que j’aime énormément, de manière assez inconditionnelle. Sans première ou cinquième place, car il ne faut pas me demander non plus l’impossible, voici mes 5 titres favoris : Please save my earth, Hana yori dango, L’académie Alice, Kimi wa pet et Yona – Princesse de l’aube. On a autant de la tranche de vie que du fantastique et de la romance lycéenne !

Je profite de ce petit mot de la fin pour remercier chaleureusement toute l’équipe de Club Shôjo. Nous formons une très jolie team de passionnées de shôjo, toujours enthousiastes. C’est un plaisir d’apprendre à vous connaître et vous côtoyer ; et je vous remercie infiniment de votre implication. Je souhaitais aussi remercier le Club en lui-même ainsi que Carolus, sa fondatrice, pour tout ce qu’ils m’ont apporté. Pour finir, je voulais te remercier, chère lectrice et cher lecteur de toujours nous être fidèles. J’espère que nos articles et chroniques continuent de te plaire ! Que la passion du shôjo vive plus fort !

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre