26 vues 0 commentaires

L’anniversaire du blog – Interview de Kitsu

par le 7 octobre 2021
 

Joyeux anniversaire, Club Shôjo ! Des questions en veux-tu, en voilà et aujourd’hui c’est Kitsu qui se lance, pour ton plus grand plaisir (elle l’espère) !

Hello hello !

Kitsu, pour te servir, se livre et se prête au jeu des questions du Club ! Rien ne va plus, je commence à parler à la 3e personne… Enfin bref reprenons !

Dernière arrivée sur le blog littéraire, je suis tombée dans la culture du shôjo que très récemment pour tout t’avouer. Enfin non pas vraiment, mais pour cela il faut remonter quelques années, de très nombreuses années, en arrière lorsque je suis tombée sur les premières animations des mangas Fruits Basket et Vampire Knight sur Internet. Ce fut pour pour moi une réelle découverte ! Ces deux œuvres ont une énorme dimension sentimentale pour ma part car elles font vraiment partie de ma « culture manga » de base et ont conditionné pendant longtemps ma connaissance des shôjos. Et puis plus rien, nada.

Le temps passant, mon âge vieillissant, je recommençais à m’intéresser à l’art du Soleil Levant par le biais des shônen : Fairy Tail en tête ! Victime de la dévalorisation des shôjo, je me disais que « nan c’est pas pour moi, peuh, elles sont niaises et nuuuuulles peuh peuh ». Arg, heureusement qu’on évolue. Avec Club Shôjo, je voulais m’immerger dans cette catégorie longtemps mise de côté pour des broutilles et en découvrir davantage. Et devine quoi ? Après des mois plongée dans cette activité que je chéris, maintenant j’assume : j’adore les shôjo, j’adore les histoires d’amour bien mièvres et dégoulinantes, et je suis très fleur bleue ! Et alors ? Mouhouhaha.

Mais bon passons et concentrons-nous sur ce qui nous amène aujourd’hui : les fameuses questioooooons ! (roulement de tambours)

Mangas, animes et drama : quel est ton format favori ?

Tout dépend du moment ! J’alterne des phases, un coup manga, un coup séries, un coup jeux vidéos, un coup animes etc. Difficile de se dégager du temps pour tout ce que j’aimerais faire dans une journée et je sais que tu partages cette frustration ! En ce moment, mon format favori est le manga, car je construis livre après livre ma mangathèque… Mais j’apprécie réellement les trois !

Plutôt team papier, team numérique, ou les deux ?

Team papiiiiiier ! Pourtant, je suis une enfant de mon siècle et je m’intéresse à tout ce qui sort côté numérique… Mais que veux-tu, j’apprécie énormément le confort que me procure un ouvrage relié, la sensation exquise de tourner les pages, de sentir ma main droite s’alourdir au fur et à mesure de ma lecture. Je n’ai pas encore le déclic numérique mais j’y travaille !

La révolution webtoon, ça te parle ? T’es-tu mise aux webtoon ?

Oh que oui ça me parle ! En même temps, difficile de passer à côté par les temps qui courent… Le webtoon est partout et s’impose même désormais dans nos bibliothèques avec les éditions Kbooks ! Les webtoon en eux-mêmes m’intéressent mais je n’arrive pas à tenir sur la longueur : je commence à scroller compulsivement sur mon écran, happée par l’histoire qui se déroule devant mes yeux, et puis se passe un moment où je ne lis pas et je ne reprends plus… C’est terrible !

Paradoxalement, je pense que c’est plutôt le format téléphone qui ne me convient guère, il faudrait que je trouve une vraie solution pour ne pas décrocher. Par exemple, la superbe chronique de Nico sur True Beauty m’a donné envie : je me suis précipitée sur l’appli verte (que j’ai) et j’ai lu une quarantaine de chapitres ! Là ça fait plusieurs jours que je n’ai pas repris… arg, suis-je un cas désespéré ? Et non, je n’ai pas envie de les acheter en format papier (je te vois arriver) 😝.

De quoi parlerait le shôjo / josei que tu rêverais de lire ?

J’ai lu des shôjos. Il ont révolutionné ma vie. Et je ne savais même pas que je rêvais de les lire avant de le faire ! Donc question difficile. Étant un nounours en guimauve, j’avoue avoir un faible pour les schémas que l’on pourrait qualifier de « classiques » : romance lycéenne, le mec inaccessible mais au cœur tendre, la fille effrontée qui ne se laisse pas faire, le triangle amoureux… Aaaah. Honnêtement, j’ai adoré Blue Spring Ride pour ça.

Mais sinon je n’ai pas spécialement d’envie. Pour l’instant, je découvre au fil de mes lectures des éléments nouveaux, des histoires qui me bouleversent et qui résonnent en moi. Ces shôjo / josei sont tous différents et sont, par conséquent, uniques. Impossible d’ériger un seul type de manga que je rêverais lire hihi.

Quel(s) personnage(s) de shôjo te ressemble(nt) le plus ?

Olalah, là aussi c’est dur d’y répondre… Actuellement, je dirais : Rina, héroïne de Bye Bye Liberty. La jeune fille n’a pas sa langue dans sa poche et peut blesser sans s’en rendre compte (je plaide coupable). Je me reconnais surtout dans son côté revanchard et sa détermination : il faut foncer droit devant, se retourner ça sera pour plus tard ! Comme je le dis souvent : tout ce qui est fait n’est plus à faire. Elle a aussi un aspect très doux, et presque pudique lorsqu’il s’agit de ses sentiments, et c’est aussi tout moi ça (si si je t’assure) !

Bye Bye Liberty tome 1

« Elle a les yeux revolvers, elle a le regard qui tueeee ​​🎶​»

Cite 3 personnes qui sont pour toi des héroïnes / héros et pourquoi ?

Question épineuse ! Dans un premier temps, je dirais Naho d’Orange : elle trouve le courage d’aller au-delà de ses propres limites, de dépasser ses faiblesses et de bouleverser sa nature profonde dans le but de sauver celui qu’elle aime. Je trouve ça beau et exemplaire, et Naho véhicule, pour moi, de belles valeurs qui font d’elle une héroïne.

Ensuite je mettrais en avant Yûki, de Vampire Knight qui est pour moi un symbole de liberté : elle fait le choix de ne pas choisir entre Zero et Kaname, je la respecte pour ça. Elle trace son chemin, celui qu’elle estime être le meilleur pour elle-même.

Et en dernier, je vais faire honneur à un personnage masculin, car eux aussi peuvent être de belles figures (🤪), et c’est celui de Kazuma dans Let’s be together. Tel un funambule sur le fil social, Kazuma trouve le courage d’aller de l’avant et d’assumer qui il est : exercice difficile pour n’importe qui mais qu’on apprend à maîtriser petit à petit en vieillissant… C’est sa fragilité apparente et sa capacité à la transformer en force qui me plaît chez lui.

Cite 3 personnages auxquels tu t’identifies le plus et pourquoi ?

Cela va peut-être paraître étrange pour certaines et certains qui ont sûrement lu mon article sur Blue Spring Ride mais j’avoue que je m’identifie en grande partie à Futaba Yoshioka. Pendant une partie de ma vie, je me suis retrouvée dans sa situation et j’ai connu les silences, les non-réponses et autres joyeusetés toxiques. C’est pourquoi, lors de ma lecture, j’ai énormément pris à cœur le devenir de ce personnage. De plus, son tempérament sauvage et spontané au début de l’œuvre ressemble au mien. Et j’avoue que pour en trouver deux autres je sèche… Donc je passerai mon tour 😇.

Futaba Yoshioka, Blue Spring Ride.

Un auteur ou une autrice de shôjo que tu voudrais nous recommander ?

Je n’ai pas – du tout – la prétention de tous les connaître et ma connaissance shôjoique se construit petit à petit… J’aurais dit Io Sakisaka car j’ai un vrai coup de cœur pour ses dessins mais c’est trop bateau non ? En ce moment j’ai envie de lire la première série d’Ayuko Hatta, Wolf girl and Black prince

Pour finir, présente-nous ton top 5 (shôjo, josei, yaoi)

Bon. Ça c’est THE question quand même. Actuellement mon top 5 est le suivant (et sans mettre d’ordre parce que c’est trop dur) : Blue Spring Ride (comment ça tu t’y attendais pas ?), A sign of affection (vraie pépite qui met la majorité d’accord), Fruits Basket (l’indétrônable), Vampire Knight et Orange (une vraie claque émotionnelle). Mais il y en a tant d’autres que j’ai aimés, et que j’aimerais à l’avenir ! Donc finalement le top 5 est amené à devenir un top 10, non ?

Petit mot de la fin : c’était super chouette de répondre à ces questions et de réfléchir à ces personnages qui m’inspirent pour certains ! Il me reste encore tellement de belles découvertes à faire ! Merci au Club Shôjo d’exister et de permettre aux adorateurs·rices du genre de se retrouver, de partager de belles trouvailles et des histoires qui font chaud au cœur ! À bientôt pour de nouvelles aventures ! ♡

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre