I hate you, sensei

Couverture du tome 1 d'I hate you sensei

Les relations professeur-élèves ont beau être mon petit péché mignon dans les Boy’s love, cela faisait bien longtemps que je n’en ai pas apprécié une. Je suis vraiment ressortie de ma lecture avec un « bon ben c’était grave cool » ! Je t’explique pourquoi après la pu… Ah ! On m’annonce qu’il n’y a pas de pub sur le blog… Donc rendez-vous juste en-dessous !

Aoi reprochant à Shizu d'avoir interrompu sa déclaration

Dans I hate you, sensei on retrouve Aoi Ikuta, jeune lycéen qui fait une déclaration d’amour à la fille qu’il aime. Malheureusement cette déclaration rate car il la met trop en colère pour qu’elle l’écoute jusqu’où bout. Pour ne rien arranger, il se fait surprendre par Shizu, le professeur d’histoire-géo très populaire… Et dont même est amoureuse la fille qu’il aime. Énervé et jaloux, il lui avoue ne l’avoir jamais aimé, avant de regretter. Après avoir reparlé au professeur, il se retrouve finalement à l’assister dans ses tâches quotidiennes.

Alors d’abord les personnages : ils sont vraiment excellents ! On a déjà Aoi, le petit lycéen impulsif avec un problème de communication : il faut que Shizu lui fasse la remarque pour qu’il comprenne pourquoi c’était une mauvaise idée de commencer sa déclaration par un reproche. J’avoue que j’aime beaucoup ce personnage ! En fait, je trouve qu’il change des personnages habituels de boy’s love. Car il a vraiment de bonnes raisons de ne pas aimer Shizu (que j’ai même réussi à comprendre), il admet même qu’il est jaloux de lui, et j’aime ses réactions aux avances de Shizu qui s’éloignent de la simple réaction d’héroïne shôjo cliché.

Aoi l’impulsif et Shizu le sadique

A ses côtés se trouve souvent Kyotaro, son meilleur ami qui m’a bien fait rire ! Il était également très touchant avec sa manière de se préoccuper de Aoi. Puis on a Shizu, le professeur populaire sadique : il passe le plus clair de son temps à faire enrager Aoi uniquement car il aime ça. Malgré tout, il est évident qu’il aime énormément Aoi.

Aoi inquiet pour Shizu

En fait je n’ai aucun problème avec aucun de ces personnages… A part un léger point qui m’a dérangée : Shizu drague Aoi  ! Cela m’a fait craindre que je me retrouverais encore dans le problème du ‘on ne prends pas en compte que les relations prof-élèves sont interdites ». Heureusement, après de nombreux « T’as pas le droit de coucher avec tes élèves » de ma part, j’ai fini par être rassurée sur ce point !

Côté couple en lui-même… Ils sont très mignons ensemble ! Déjà ils ont une bonne dynamique dès le départ grâce à leurs caractères opposés mais qui se complètent : Aoi pas doué en communication et Shizu celui qui l’est énormément. Par la suite cela se relève bien plus intéressant avec de nombreux détails. Ils m’ont donné la sensation que cela voulait innover un peu de l’histoire d’amour habituelle : A un moment il y a un malentendu suivi d’un geste plutôt habituel dans un manga Boy’s love. Et, plutôt que de s’interroger sur les sentiments de Shizu comme l’aurait fait énormément de héros de Boy’s love, Aoi s’interroge plutôt sur ce que lui-même a ressenti lors de ce baiser.

Couverture du tome 1 d'I hate you sensei
I hate you, sensei
En bref
Ainsi je suis plutôt contente de ce manga ! J'ai vraiment apprécié ce couple attachant, le développement intéressant et la prise en compte de leurs statuts de professeur et élève. Cette prise en compte est toujours importante, quoiqu'on en dise.
Merci à Boy's love IDP pour l'envoi de ce manga en service presse
Scénario
9.4
Personnages
9.1
Dessins
9.7
Ta note0 Note
0
Point(s) positif(s)
Personnages attachants
Couple mignon
Prise en compte du lien prof-élève
Des bonnes idées
Point(s) négatif(s)
Le professeur qui drague ouvertement son élève
9.3
Note globale

Naoko

J'ai des lectures extrêmement diversifiées qui vont du shôjo au seinen en passant par le BL/yaoi et le GL/yuri. Et j'en fais des critiques !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :