Vous mettre en couple avec votre meilleur pote, ça vous dit ? C’est la nouvelle histoire dans laquelle se lance Koyori, fraichement célibataire… Pari réussi, ou échec critique ? La réponse sur fond de gaming avec Kujira, l’autrice qui nous dit que l’aventure, c’est pas seulement dans les jeux vidéos…

Mon pote, mon mec

Les études sociologiques ont raison. L’être humain, cet animal grégaire, cherche ses semblables dans son environnement proche. Adolescent, il chasse au collège ou au lycée. Jeune adulte, il décoche ses flèches sur les bancs de la fac ou au travail. Koyori a opté pour le travail. Dans sa boîte de jeu vidéo, elle a misé sur la carte “petit copain”. Hélas, c’est une mauvaise pioche ! Koyori et son copain/collègue se séparent – avec la galère supplémentaire, pour la jeune femme, de devoir croiser l’ex tous les jours au bureau. Un ex lourd, en plus ! C’est pire que la poisse. Heureusement, la nouvelle célibataire peut compter sur Hijiri, son fidèle ami d’enfance. Lui aussi bosse dans le jeu vidéo. Et dans le même immeuble que Koyori, pour le plus grand bonheur d’intéressée… Ou pas ?

Amour-amitié, amitié-amour ?

Magnifico ! En ce moment, je suis à fond sur les histoires de vie quotidienne. Carton plein avec Switch me on. Kujira, l’autrice, nous embarque dans une histoire feel good comme on les aime. C’est sympa. C’est drôle. C’est la vie ! Pas trop de prise de tête. Les héros sont attachants, leurs collègues aussi, on plonge sans hésiter dans l’aventure. En ces temps difficiles de pandémie et de crise économique, c’est un bonheur simple que de s’évader avec des mangas comme Switch me on, remplis de bons sentiments.

Avec son dessin délicat et son humour, Kujira nous brosse le portrait de gens qui pourraient nous ressembler. Koyori nous touche avec ses hésitations. Loin de la frêle héroïne qui cherche la protection de tous les mâles de la galaxie, la jeune femme affirme ses choix. Elle veut une vraie relation amoureuse. Avec du sexe et des sentiments. Kujira dessine d’ailleurs ces scènes intimes avec pudeur et charme (l’éditeur Akata réserve ce josei à un public averti.) Hijiri, lui, ne veut plus cacher, ni son amour, ni son désir. Mais il sait qu’il n’est que « le meilleur ami ». Le confident. Presque le frère ! Entre elle et lui, les sentiments s’embrouillent depuis l’enfance, et Koyori craint de les remuer. Si jamais ça ne marche pas, elle aura perdu une belle amitié. Franchement, est-ce bien raisonnable de tenter l’aventure ?

Amitié femme/homme, amour femme/homme : les deux sont possibles, bien entendu. Je ne pense pas que la mangaka ait voulu nous dire que toute amitié débouche sur de l’amour. Au contraire. Koyori et Hijiri ont, depuis le début, du mal à nommer le sentiment qui les lie.

Qui ne s’est jamais demandé si, au fond, cette relation avec lui, avec elle, n’était pas plus que de l’amitié ? Je vous pose la question mais prends grand soin de ne pas y répondre (rires). Koyori et Hijiri, eux, osent sauter dans le vide. Leur point fort : une relation déjà construite depuis longtemps, avec tout ce qu’il y a de positif dans l’amitié. Les nouveaux amoureux se respectent. ça se sent, et ça fait plaisir ! Chacun est attentif à l’autre. Chacun fait un pas vers l’autre. On a hâte de suivre leur évolution.

Switch me on tome 1
En bref
Drôle, touchant, Switch me on est mon coup de cœur du moment ! A dévorer sans modération, en se disant que la vie, c’est le challenge. Au lieu de craindre la perte d’une belle amitié, on pourrait voir le début d’un bel amour... ! Et toi ? As-tu lu ce josei ? On attend ton avis dans les commentaires !
Scénario
10
Personnages
10
Dessins
8
Ta note0 Note
0
Point(s) positif(s)
La relation entre Koyori et Hijiri
Le feel good !
Le respect entre les deux héros.
Les hésitations touchantes de Koyori et Hijiri.
Hijiri est chill et cool !
Le respect mutuel entre les deux amoureux.
Point(s) négatif(s)
Pour l'instant, rien du tout !
9.3
Note globale

Miknass

Chroniqueuse manga, anime, Japon, à la sauce okonomikki. Vive les senbei è_é !!

Articles recommandés

Laisser un commentaire