Roses et Champagne tome 1

Roses et Champagne est l’un des deux webtoons inaugurant en grande pompe la nouvelle collection des éditions Kbooks, « KBL ». Exclusivement tourné vers les histoires de boy’s love dans le monde des webtoons, ce premier tome de Roses et Champagne est sorti en fin d’année dernière pour notre plus grand bonheur. Scénarisée par Zig et illustrée par Ttung Gae, cette nouvelle série flirte avec la romance et la violence.

Attention, Roses et Champagne est réservé à un public averti et âgé de plus de 18 ans. Certaines scènes sont explicites et peuvent heurter la sensibilité du lectorat.

Moscou, Russie

Jeong Iwon est un avocat d’origine coréenne qui vit en Russie, à Moscou, lorsque s’ouvre la première page de Roses et Champagne. Comme on peut le constater d’emblée, Jeong court après le temps. Et aussi après l’argent. Littéralement.

Un jour, alors qu’il est en retard pour probablement la énième fois, il fait la rencontre particulière d’un homme autant imposant que mystérieux… Et par « rencontre », j’entends percuter ledit homme à toute allure et finir dans ses bras. Et lorsque l’inconnu lui soumet l’idée de s’acheter des lunettes de soleil, car il « neige beaucoup chez nous », et qu’il lui caresse distraitement la joue en même temps…

Peut-être que Jeong réagit plutôt mal à coup de « Merci du conseil, je m’en passerai » et de main qui chasse celle qui ose lui toucher le visage. Et, sans le savoir, c’est ainsi que notre jeune avocat fringant fait la connaissance d’un des hommes les plus importants de la mafia russe, César Alexandrovitch Sergueiev, « le Tsar ».

Première rencontre Jeong Iwon, avocat, et César Sergueiev, héritier de la mafia Sergueiev.

Vraiment, une rencontre… atypique…

Des retrouvailles nommées Justice

Mais les routes des deux hommes sont amenées à se croiser bien plus vite qu’ils ne l’avaient prévu. Dans l’affaire actuelle qu’il occupe, Jeong Iwon représente son voisin, Nikolaï, injustement exproprié de son usine par un sénateur russe, Georg Zdanov.

Or, bien évidemment, il s’avère que Zdanov traîne dans les affaires de la pègre, et se trouve même sous la responsabilité de César. Tu vois où je veux en venir, non ?
Alors que César est dans le bureau de Zdanov pour régler un problème épineux (et accessoirement le menacer), Jeong Iwon y débarque, bien décidé à prendre le sénateur en tenaille pour faire mettre toutes les chances de son côté quant au procès de son client.

Et assurément, bien sûr, ils se reconnaissent.
Et s’échangent leur carte de visite.

Jeong qui ne sait pas où il met les pieds…

Très rapidement, César et Jeong rentrent en contact par le biais de l’affaire défendue par l’avocat et leur interaction fait des étincelles.

César est un homme d’apparence froide, au regard dur et aux rares sourires carnassiers, prompt à la violence et élevé dans un milieu qui ne reconnaît que la violence.
De son côté, Jeong vient de Corée du Sud, mais semble porter un lourd secret qui l’a mené en terre russe. Déterminé à faire triompher la justice et aller au bout de ses convictions, Jeong n’hésite pas à recourir à des moyens extrêmes pour obtenir gain de cause.

Si tu savais Jeong…

Fermeté à la coréenne, élégance à la russe, consensus saupoudré de marchandage pour arriver à leurs fins… Finalement, ces deux hommes que tout oppose ne se ressembleraient-ils pas plus qu’ils ne le pensent ?

« Un baiser fera l’affaire. Ce n’est pas cher payé. »

Le premier tome de Rose et Champagnes pose les bases d’une intrigue sur fond de mafia et d’attirance sexuelle refoulée ou pleinement assumée.

César est un personnage puissant, plus proche de la bête faite d’instincts et de crocs que d’un homme, mais certaines scènes laissent supposer bien plus que la froideur de son titre de « Tsar ». Sous la carapace fleurissent des cicatrices qui s’épanouissent avec la présence de Jeong. César est mystérieux par ses émotions, et rien ne trouble la surface de ses sentiments qu’il garde cadenassés sous un sourire glacé.

Jeong vibre d’indignation et ses réactions sont aussi franches qu’explosives. Il ne s’embarrasse pas de faux semblants et n’a pas peur de résister à l’un des hommes de l’ombre les plus puissants de Russie. Mais malgré toute cette émulsion de vie autour de lui, Jeong cache la véritable raison de sa présence à Moscou au fond de son cœur.

L’intrigue qui se dessine dans ce premier volume est cohérente, sans être pour autant grandement originale. Néanmoins, on plonge tête baissée dans cet univers interdit aux paysages ensanglantés, et la dynamique entre César et Jeong est réellement prenante. Je n’ai pas vu passer le temps passer lors de ma lecture et je suis restée accrochée jusqu’au bout…

Rose et Champagne est une série prometteuse qui attise ma curiosité. Ce premier tome vaut le coup d’être découvert et la suite s’annonce prometteuse !

Roses et Champagne tome 1
En bref
Un grand merci aux éditions Delcourt pour l'envoi de ce premier tome en service presse ! Crédits image : ©ZIG, Ttung gae / KENAZ.
Scénario
8
Personnages
8
Dessins
9
Chara-design
8.5
Ta note1 Note
9.9
Point(s) positif(s)
Deux personnages forts qui se confrontent
Un univers mafieux bien retranscrit !
Un début percutant
Point(s) négatif(s)
L'intrigue serait peut-être un chouïa le plus faiblle ?
8.4
Note globale

Kitsu

Mon mantra : shôjo et chocolat 🍫

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :