Chroniques manga
106 vues 0 commentaires

Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? tome 1

par le 12 juin 2021
 

Sorti en format relié chez Kbooks, le premier tome de Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? est un webtoon à la fois drôle, divertissant et doté de magnifiques illustrations toutes en couleurs.

Lors du lancement de la plateforme Verytoon, Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? est l’un des premiers titres à avoir été évoqués sur ses réseaux sociaux. L’annonce de sa publication en format physique m’a tout de suite intéressée car je voulais regarder le drama qui l’adapte. Quel que soit le média, cette franchise a rencontré un énorme succès.

Avant toute chose, ce webtoon a été prépublié sur l’application Kakao dans la catégorie romance. Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un shôjo mais j’ai pensé qu’il pourrait intéresser les lectrices et lecteurs de shôjo.

Kim Miso est une secrétaire talentueuse travaillant pour le vice-président du groupe Yuil, l’une des 5 plus grandes entreprises de Corée. Tous les deux forment un tandem efficace depuis 9 ans.

Pourtant, la jeune femme lui annonce sa démission le plus froidement du monde. Interloqué, Yeongjun ne comprend pas quelles raisons se cachent derrière cette décision soudaine. Il va donc tout faire pour la convaincre de rester, quitte à user de moyens allant au-delà du cadre strictement professionnel…

C’est la première fois que je lis un webtoon au format relié, moi qui me suis mise très récemment à cette pratique de lecture. En effet, jusqu’à juillet de l’année dernière je n’avais pas encore exploré tout ce pan de la bande-dessinée pensée pour une utilisation numérique. Il faut reconnaître que l’édition est de bonne facture. Le volume est en grand format, le même d’ailleurs que celui des mangas du Lézard Noir, tout en couleurs, avec un papier de qualité et une belle impression (malgré quelques légères bavures). Il y a même des illustrations bonus de Yeongjun à la fin du tome !

Le tout est sublimé par une couverture sobre mais bien pensée, avec un vernis sélectif pour faire ressortir les personnages. Forcément, le prix s’en fait ressentir puisque comme pour tous les webtoon reliés, Kbooks propose Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? à 14,95 €. Au vu de tout ce qui est proposé, je trouve que ça les vaut largement. Daruchan, qui a le même format avec des pages couleurs, est par exemple disponible à 16 €. On est donc dans le même ordre de prix.

Assemblage de 3 cases au format numérique - Secrétaire Kim

Succession de 3 cases dans la version numérique du webtoon

Qui plus est, le webtoon étant caractérisé par une lecture verticale de l’histoire, les artistes espacent énormément leurs cases pour que le défilement soit plus aisé. De ce fait, passer du numérique, pensé pour une lecture sur smartphone ou tablette, à de l’analogique sous la forme d’un tome livre relié, est un véritable challenge. Celui-ci est relevé haut la main puisque l’enchaînement des cases se fait naturellement, comme si l’histoire avait toujours été publiée sous cet aspect. Il se peut que ma faible expérience dans le webtoon « physique » joue. Cependant, je tenais à évoquer ce propos pour les personnes qui pourraient être plus réticentes.

Assemblage 3 cases webtoon secrétaire Kim

Et voici ce que cela donne dans le volume relié

En revanche, s’il y avait un léger bémol que je devais relever, ce sont les quelques petites coquilles que j’ai pu noter. Rassure-toi, elles ne sont pas trop nombreuses (2 ou 3 tout au plus) et pas non plus irrémédiables à mon sens.

Maintenant que je me suis étendue sur l’aspect objet du volume et les enjeux de son passage au format relié, abordons désormais mon ressenti face au récit, ainsi que ses personnages.

Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? est une comédie romantique tout ce qu’il y a de plus classique. Cela ne l’empêche pas d’être efficace tout en suggérant une part de mystère.

Illustration chapitres secrétaire Kim

Illustration comique et mignonne en bas de chaque chapitre

Pour commencer, le webtoon assemble un duo patron – assistante pas si commun que ça.

Certes, Yeongjun, le vice-président de la compagnie est un beau gosse à l’égo surdimensionné. Son arrogance et son égocentrisme n’ont d’égal que son exigence extrême envers ses collaborateurs. Il ne supporte pas la médiocrité. À priori c’est un personnage assez détestable qui n’a d’agréable que son minois de jeune premier. J’ai cependant envie de lui laisser une seconde chance, surtout qu’il semble se montrer sous un jour un peu différent au fur et à mesure que l’on avance dans le tome.

Par contre, le point fort de cette histoire c’est son héroïne, Miso. Cette jeune femme de 29 ans se montre autant douce que ferme, une main de fer dans un gant de velours. J’adore ! Extrêmement compétente, elle n’hésite pas à recadrer directement son supérieur si celui-ci dépasse les bornes. Malgré l’emprise qu’il a sur elle du fait de sa fonction, elle ne se laisse pas démonter pour autant, ce qui est appréciable.

On parle de secrétaire mais sa fonction est plus celle d’une assistante personnelle. En effet, elle se rend tous les matins au domicile de Yeongjun pour le conduire sur son lieu de travail tout en réalisant ses basses besognes (comme le ramener chez lui après une soirée arrosée). Bref, sa vie privée est sacrément dépendante de celle de son patron.

On a donc un tandem, qui, malgré le cliché beau gosse riche vs. jeune femme pauvre, n’est finalement pas si déséquilibré. C’est presque à se demander qui a l’ascendant sur l’autre…

D’entrée de jeu, on sait grosso modo comment l’histoire va se terminer ; toutefois ce n’est pas ce qui m’importe le plus ici. Si l’histoire est bien amenée, elle peut être la plus commune du monde, je passerai quand même un agréable moment.

La romance paraît évidente, ce qui ne me pose aucun problème. Le plus intéressant résidera notamment dans la façon dont le couple s’installera tout comme les péripéties qu’ils vivront avant de se mettre ensemble. Je trouve d’ailleurs que la partie découverte des sentiments est en général la plus intéressante dans les comédies romantiques. Elle donne droit à des situations souvent comiques, mais aussi très touchantes.

Pour l’instant, sur ce premier tome, on est dans le registre humoristique. Le héros tombe des nues suite à l’annonce de la démission de sa secrétaire. Cela le bouleverse, puisqu’il ne comprend pas ce qui cloche avec elle et pourquoi elle veut quitter ce poste, qui selon lui, est idéal. Voir un homme aussi imbu de lui-même complètement paumé dans ses certitudes me fait beaucoup rire. Quand il la qualifie de “sans-cœur”, alors que c’est lui qui l’a façonnée ainsi, le retour de bâton apparaît hilarant !

D’ailleurs, les dessins de l’illustratrice Kim Myeongmi permettent vraiment de sublimer l’histoire. Le chara-design est très plaisant, détaillé autant dans les expressions que dans les traits du visage. Le tout n’est pas surchargé pour aider à la compréhension du récit : on mise vraiment sur les gros plans, puisque nous voyons assez peu les personnages en pied. Cela participe à mieux s’immerger dans les sentiments des protagonistes, tout comme leurs états d’âme.

Double page de Qu'est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ?

Exemple d’une très belle double page – Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ?

À la comédie romantique s’ajoute un peu de mystère. En premier lieu, il y a celui de la raison qui pousse Miso à vouloir démissionner. Tout comme Yeongjun, nous nous posons assez rapidement la question mais la réponse qu’elle nous donne ne nous suffit pas. Il semble se cacher une motivation un peu plus profonde que celle qu’elle nous annonce.

Dans un second temps, une autre interrogation nous taraude. Celle-ci est présentée un peu plus tard dans le volume, de façon discrète mais suffisamment marquée pour que le lecteur ou la lectrice en prenne note. Cela nous permet de voir la jeune femme sous un autre angle, différent de l’assistante distante avec un sourire de façade.

Au final, Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim ? est un webtoon qui démarre bien. La comédie romantique est certes classique, mais elle se révèle efficace. Son héroïne, Miso, n’a pas sa langue dans sa poche et réussit à tenir tête à son patron. C’est très appréciable ! La suite promet de savoureux moments…

Plus

Une édition soignée
Miso : une main de fer dans un gant de velours
Une comédie romantique divertissante
Un peu de mystère
De très belles illustrations

Moins

Quelques petites coquilles
Yeongjun : le beau gosse à l'égo surdimensionné
Une romance prévisible

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
7.5

 
Personnages
8.5

 
Dessins
10

Note du rédacteur
8.4

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

A savoir...
 

Merci Delcourt et Kbooks pour l'envoi de ce tome en service presse.
Crédits images : © Éditions Delcourt, 2021 - KIM MYEONGMI & JEONG GYEONG YUN / YJ Comics

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins