Chroniques manga
1235 vues 1 commentaire

Crimson Hero tome 1

par le 13 octobre 2011
Details
 
Type Manga
 

Le premier volume de Crimson Hero est disponible depuis le mois d’août chez Tonkam. Ce manga en 20 volumes renoue avec un thème un peu oublié des auteurs de shôjo : le sport.

Nobara Sumiyoshi est destinée à reprendre les rênes du prestigieux restaurant traditionnel familial. Mais ce n’est pas du goût de la jeune fille. Ce qu’elle souhaite, c’est jouer au volley. Entre sa mère qui lui met des bâtons dans les roues et l’équipe masculine de volley qui se moque d’elle, elle ne va pas avoir la tâche facile. Pourtant, elle va se démener et s’accrocher à son unique objectif : faire renaître l’équipe féminine de volley du lycée.

Manga crimson hero - extrait

Aperçu du premier tome du manga Crimson Hero

Crimson Hero est un manga agréable à lire. Il n’est pas exempt de défauts mais ses qualités en font un titre sympathique et distrayant. Tout d’abord, l’histoire tourne essentiellement autour du volley. Il est encore trop tôt, avec un seul tome, pour savoir quelle tournure la mangaka va donner à son récit. Néanmoins, dans ce premier volume le volley est toujours présent en filigrane. Cet aspect permet de sortir de la banale romance lycéenne. Crimson Hero n’est pas révolutionnaire pour autant puisque tout le monde se souvient du célèbre Jeanne et Serge. Pourtant, depuis quelques années ce genre de shôjo se faisait plus rare, ce qui permet à Crimson Hero de sortir du lot.

 Le contexte sportif de cette œuvre permet à la mangaka de doter son héroïne d’un fort caractère. L’esprit de compétition et la volonté de se surpasser sont caractéristiques des sportifs. Les difficultés qui jalonnent le quotidien de Nobara exacerbent ces qualités. Elle a un fort tempérament. Elle se bat pour obtenir gain de cause sans hésiter à faire des sacrifices. Elle fédère les autres autour d’elle par la passion sans borne qu’elle voue à son sport. Rien que pour son héroïne, Crimson Hero vaut le détour.

Par contre, comme souvent dans les premiers tomes d’une série, nous retrouvons de nombreux clichés. Est-ce une maladresse de la mangaka ou une façon de faire adhérer un large public à son histoire, tout en posant quelques jalons des développements futurs ? Les prochains volumes nous le diront. Pour l’instant, j’avoue ne pas avoir adhéré à l’installation de l’héroïne dans la « pension » destinée à l’équipe de volley masculine. Elle en est réduite à faire la boniche pour un groupe de garçons peu coopératifs. C’est prévisible, c’est déjà vu, c’est exaspérant… d’autant plus que cela donne à ce manga un petit coté harem assez mal venu.

Autant le caractère de Nobara est bien développé et plaisant, autant celui des personnages secondaires fait cliché. L’équipe masculine est encore peu développée mais pour le peu qu’on en voit, leur attitude est plutôt classique. La mère de Nobara n’a absolument aucun relief. Nous voyons une femme au caractère obtus, sans aucune ouverture d’esprit. Elle n’est présente dans cette histoire que pour inciter sa fille à aller contre sa volonté. Tous ses faits et gestes sont donc extrêmement convenus. A l’inverse, l’infirmière est une femme libérée et originale à outrance. Ces deux femmes sont l’opposé l’une de l’autre mais elles ont des personnalités tellement antagonistes qu’elles en deviennent totalement stéréotypées et irréalistes.

Malgré des défauts, somme toute assez courants dans les premiers volumes d’une série, Crimson Hero s’avère agréable à lire. Le tempérament de l’héroïne et le contexte sportif suffisent à donner envie de découvrir la suite de cette histoire.

Toi aussi, attribue une note à Crimson Hero. N’hésite pas à la justifier dans les commentaires.

Plus

Le tempérament de battante de l'héroïne
Le sport
Les dessins

Moins

Les personnages secondaires stéréotypés
Le côté prévisible de l'histoire

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario
9.0

 
Personnages
10

 
Dessins
5.5

Notes des shôjo addict
2 notes
8.7

Tu as déjà donné une note

commentaires
 
Répondre »

 
  • Maraya
    31 octobre 2011 à 05:52

    Et une chose de faite ! Je viens d’achever la lecture du premier tome de Crimson Hero et je dois dire que mon impression est plutôt positive, si ce n’est qu’il ne m’a pas emballée. Je veux dire par là que j’ai aimé lire ce premier tome qui a le mérite d’introduire une héroïne coriace et attachante mais l’intrigue manque cruellement d’originalité. Les rôles masculins sont plutôt stéréotypés et aucun ne sort du lot. La situation dans laquelle se retrouve l’héroïne n’est pas nouvelle. Comme tu l’as justement dit, nous n’en sommes qu’à la mise en place de l’histoire. L’auteur pose les bases. Espérons que les personnages gagneront en consistance et en charisme au fil des volumes et que nous aborderons plus directement ce qui est quand même l’objet central du manga, c’est-à-dire le volley. M’enfin d’après les dernières pages de ce tome, c’est ce vers quoi nous devrions nous diriger la fois prochaine !

    Répondre

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins