Chroniques manga
986 vues 1 commentaire

@Ellie tome 1

par le 4 février 2019
 

@Ellie est une nouveauté shôjo 2018 de Kana. Puisque je porte cette maison d’édition dans mon cœur car j’ai apprécié un grand nombre de leur mangas orientés romance lycéenne (notamment les séries Blue Spring Ride et Daytime Shooting Star), je me suis laissée tentée par le premier tome de ce shôjo de la mangaka Fujimomo au titre bien twitterisé, et j’ai adoré ! #enavantpourlachronique!

Mais qui est @Ellie_crazylove l’auteure des tweets pervers qui s’invente un petit ami ? Derrière ce pseudo se cache Eriko, lycéenne invisible et célibataire mais pleine d’imagination ! Amoureuse secrètement d’Ômi, le garçon le plus populaire du lycée, elle s’amuse sur son compte Twitter à écrire des scènes cocasses que lui inspire le jeune homme. Il se trouve cependant qu’il n’est pas si parfait qu’il n’en a l’air…

Ellie et son manque de confiance…

Alors que les réseaux sociaux prennent une place importante dans nos vies actuelles, que ce soit par l’utilisation de Facebook, Twitter ou encore Instagram, @Ellie a su faire sa petite place dans nos bibliothèques en utilisant Twitter comme un des moteurs de son histoire.

Je ne me suis pas souvent intéressée à ce type d’histoire, mais celle-ci me fait un peu penser au manga Koko ni Iru yo de Toyama Ema (non licencié), dont l’héroïne Sumino est invisible mais également présente sur un blog. Contrairement à Sumino, Eriko ne souhaite pas forcément changer et se contente d’être invisible et de vivre dans le fantasme.

Alors qu’elle est missionnée pour amener le cahier du jour à son prof, elle découvre le secret du beau-gosse de l’école : tellement invisible, Ômi et son professeur ne la remarquent pas dans la salle, et Eriko voit la face cachée du blond ! Qu’est-il advenu du garçon de son fantasme ? Face à elle, un jeune homme grognon, capricieux, méchant. Elle ne veut pas en entendre plus, il est en train de briser l’image qu’elle avait de lui, et voir la vérité en face est trop difficile pour notre héroïne. Évidemment, elle fait tomber son téléphone dans sa fuite, téléphone qui contient son compte Twitter inavoué, et comme tout bon shôjo qui se respecte, c’est Ômi le retrouve.

Moment mignon entre Ômi et Eriko…

La relation entre les protagonistes principaux commence ainsi, et elle est différente de ce à quoi je me l’étais imaginée. C’est avec un immense soulagement qu’on découvre que @Ellie ne suit pas cette tendance de l’héroïne soumise au garçon !

Ce tome 1 va poser les bases de la relation que vont entretenir nos deux héros : à l’aide d’Ômi, Eriko va apprivoiser la vraie vie et tentera de s’ouvrir aux autres. Quand à Ômi, je lui ai découvert des facettes toutes mignonnes de sa personnalité ! C’est d’ailleurs ce qui m’encourage à poursuivre ma lecture. D’autres personnages font leur apparition au cours de ce tome 1, comme Misaki, qui m’a l’air d’être un protagoniste secondaire assez intéressant.

En romance, la série @Ellie commence en douceur mais cette douceur côtoie les sentiments bruts que développent l’héroïne. C’est un drôle de mélange qui rend l’ensemble captivant. Je trouve cependant que tout s’enchaîne très vite. C’est, pour moi, un des gros défauts de ce premier tome.Fujimomo est une mangaka qui était encore inconnue en France, je suis contente que Kana l’ajoute à son catalogue pour nous la faire découvrir ! Je fais toujours très attention aux dessins dans un manga, bien qu’il m’arrive de fermer les yeux si l’histoire me plait vraiment et avec ce shôjo, on retrouve un coup de crayon doux et très léger, j’aime beaucoup. Les couvertures sont colorées, le logo est franchement beau et bien travaillé par rapport à la version nippone qui est plus simple !

Ce premier tome de @Ellie a été une agréable lecture. On y découvre une relation balbutiante qui tend vers quelques chose d’intéressant pour la suite, j’ai hâte de lire le tome 2 ! Avec 8 tomes déjà publiés au Japon, on compte pour l’instant 2 volumes en France. Rendez-vous le lendemain de la Saint Valentin, le 15 février 2019, pour le tome 3 !

Alors que la jeunesse s’enferme peu à peu sur internet à travers les réseaux sociaux, @Ellie s’empare de cette problématique à travers une héroïne peu sûre d’elle, qui préfère le monde parfait du virtuel au monde réel un peu cruel ! Ômi est présent pour lui ouvrir les yeux, chose difficile à faire mais qui commence petit à petit dans ce premier tome !

Est-ce que tu t’es laissé tenter par ce titre ? Si oui, comment l’as-tu trouvé ? Dis-nous cela en commentaire !

Envie d’un extrait ? Fais-toi plaisir avec le premier chapitre du tome 1 disponible sur le site de l’éditeur !

 

Plus

Un shôjo bien ancré dans sa période avec l'utilisation des réseaux sociaux.
Le compte Twitter qui existe réellement !
Beaucoup d'humour mais aussi beaucoup de scènes mignonnes.
La tête que fait Ômi quand il est gêné... à croquer !
Un coup de crayon agréable à regarder.

Moins

Une histoire qui avance relativement vite.
La bouche qui tremble d'Eriko.

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
8.0

 
Personnages
8.0

 
Dessins
8.5

Note du rédacteur
8.1

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

A savoir...
 

Le premier tome a été acheté en version papier, par contre je compte poursuivre le reste de la série au format numérique :). D'une part c'est moins cher, et surtout, je peux lire n'importe où sans encombrer ma bibliothèque !

commentaires
 
Répondre »

 
  • 24 février 2019 à 12:08

    Très honnêtement sans en savoir plus sur la série et juste en lisant le titre un peu bizarre, ce shôjo ne m’intéressait pas le moins du monde. Mais en lisant ta chronique, j’ai bien envie de me laisser tenter. Ça a l’air sympa et sans trop de prise de tête. ^^

    Répondre

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins