Chroniques manga
1072 vues 0 commentaires

Life tome 1

par le 24 juillet 2010
Details
 
Type Manga
 

Le tome 1 de Life de keiko Suenobu est paru en 2008 aux éditons Kurokawa. Il nous relate l’histoire d’Ayumu, victime de persécutions à l’école.

Manga Life scène d'automutilation

Ayumu s’automutile

Ayumu et Shino sont inséparables, elles font tout ensemble et ne se quittent jamais. Shino rêve depuis toujours d’entrer dans le prestigieux lycée Nishi et n’a cessé de travailler pour. Quand Ayumu, élève plutôt médiocre l’apprend, elle décide de tout faire pour y entrer aussi pour ne pas quitter sa meilleure amie. Elles commencent alors les révisions ensemble et les résultats d’Ayumu augmentent considérablement, surpassent même ceux de Shino qui devient vite jalouse. Finalement lorsque les résultats du concours d’entrée sont divulgués et qu’Ayumu est reçue, Shino lui en veut et lui reproche son échec. A partir de ce moment là, les choses ne vont plus pour Ayumu et la jeune fille se mutile, pensant expier ses fautes. Une fois au lycée, les choses ne changent pas tellement. Ayumu peine à se faire de nouveaux amies, craignant que la chose se reproduise. Mais finalement, elle fait la connaissance de Manami qui va lui redonner quelques lueurs d’espoir.

Dès l’ouverture du manga, on sait tout de suite à quoi s’attendre. On voit Ayumu se mutiler et ne ressentir aucune souffrance. Et là, les questions fusent déjà car quelques pages plus loin on y voit une jeune fille pleine de joie, qui s’amuse avec sa meilleure amie. Mais très vite, le ton du manga change. Keiko Suenobu sait très bien faire ressentir le mal être de Ayumu. On voit clairement qu’elle est blessée, qu’elle a du mal à vivre la séparation avec sa meilleure amie. On le ressent car les émotions sont fortes et pouvant même être choquantes par ces scènes où la jeune fille se fait du mal. J’apprécie le style de narration de l’auteur, elle nous fait partager les sentiments des personnages et surtout la peine et le mal être de Ayumu.

Je pensais qu’une fois qu’elle aurait fait la connaissance de Manami, sa nouvelle amie au lycée, les choses allaient s’arranger mais en fait non, pas du tout. Les choses vont être certainement pires car Manami est une personne à problèmes et du coup Ayumu ne fréquente pas la bonne personne.

Ce premier tome m’a vraiment fait accrocher à l’histoire, déjà parce qu’il se termine en suspens mais aussi parce que l’histoire change de ce que j’ai l’habitude de lire. Ici, tout n’est pas beau et gentillet, il est très réaliste et nous montre les histoires sombres que certaines personnes peuvent vivre. En plus de ça, j’apprécie le coup de crayon de Keiko Suenobu, elle sait mettre en avant les émotions des personnages avec des gros plans. De plus, son style est clair et propre. Chacun des personnages a son petit quelque chose qui fait qu’on le reconnait de suite.

L’histoire est très réaliste. Elle change de l’ordinaire et rentre directement dans le sujet.

Et toi ? As-tu aimé ce tome ? Viens vite nous donner tes impressions et n’hésite surtout pas à noter la série.

Plus

Une histoire très réaliste
Un dessin très explicite
Des rebondissements

Moins

peut heurter les âmes sensibles

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins