Chroniques manga
68 vues 0 commentaires

Like a little star

par le 11 novembre 2021
Details
 
 

Un shôjo feel good qui parle d’étoiles et d’histoire d’amour ? Des premières de couverture mêlant douceur et légèreté ? Tu dois bien l’admettre toi-même : j’étais bien obligée de me prendre les deux tomes de la courte série Like a little star écrite par l’autrice Kaori Hoshiya !

Like a little star raconte la rencontre de Mirai Tsukishima et Rin Mashiba, deux jeunes gens dont les univers sont aux antipodes l’un de l’autre. Alors que l’une est introvertie et sèche avec ses congénères, le second jouit d’une popularité bien établie au sein de leur établissement scolaire (pourtant l’année vient à peine de commencer !). Alors, lorsque Rin demande, un jour, à Mirai de rejoindre un certain club assez particulier… ça donne Like a little star.

Une pincée de personnalité typique shôjo

Mirai Tsukishima est une adolescente à part : solitaire, elle ne supporte pas les relations sociales qu’elle juge inutiles ! Désormais lycéenne, elle se trouve confrontée au quatuor de beaux gosses plébiscité par toutes qui, en plus d’être dans sa classe, veut absolument qu’elle rejoigne leur club d’astronomie ! Mais pas forcément pour les bonnes raisons car, pour pouvoir être officiellement reconnu comme un club, il leur faut… cinq membres ! Tu comprends désormais le lien de causalité avec le terme « quatuor » ?


L’atout de Mirai : ne pas passer par quatre chemins.

Le point fort de ce shôjo ultra court est le personnage de Mirai que l’on peut juger d’asociale au début de la narration. Dommage pour les astronomes en herbe qui pensaient pouvoir mettre la main dessus (sans arrières-pensées), histoire de compléter la liste des inscrits ! La jeune fille est pleine d’une complexité humaine qui fait qu’on s’attache rapidement à elle ainsi qu’à son franc-parler. Car, en effet, Mirai n’a pas froid aux yeux et n’est pas comme les autres filles du lycée qui sont en pâmoison devant le groupe des F4 version Kaori Hoshiya.

Présentation quasi imposée des quatre étoiles de Like a little star.

Finalement, sans sortir des sentiers battus, Kaori Hoshiya nous propose un shôjo qui marche bien puisqu’il regroupe tous les codes que son lectorat apprécie (moi y compris) : la narration est somme toute classique mais c’est aussi cela qu’on aime. Je trouve, pour ma part, que c’est un atout pour cette œuvre qui se présente en seulement deux tomes : ces personnages – même s’ils sont attendus – sont aboutis, ce qui fait qu’on ne ressort pas de sa lecture avec une énorme frustration. Like a little star est une valeur sûre.

Un soupçon d’étoiles

L’autre atout de cette petite série : l’astronomie bien évidemment ! Pour quelqu’un comme moi qui ai souvent la tête dans les étoiles, c’était véritablement un super moment passé lors de ma lecture. D’autant plus que je trouve cela très intéressant d’aborder une telle discipline dans un manga, même si ce n’est très prégnant du fait du nombre de tomes.

Néanmoins, on en découvre certaines petites touches par le biais du personnage de Rin Mashiba, fils d’un professeur d’astronomie qui est tombé dans la marmite de l’univers depuis tout petit. Il parle d’étoile polaire (celle qui brille le plus fort dans la nuit), de Jupiter, de Mars

Quand Rin parle de Mars et de magnitude devant un ciel bleu.

C’est la mention de ces astres et de ces planètes si lointaines qui m’a fait rêver durant ma lecture (surtout si toi aussi tu as suivi les superbes photos presque quotidiennes que nous a offert Thomas Pesquet durant son séjour dans l’ISS). À l’ère où l’être humain souhaite coloniser la Lune et rêve de Mars, Like a little star est tel un écho à nos velléités de cosmos et d’infini… Sans pour autant oublier de nous faire redescendre sur Terre avec les turpitudes et les questionnements de nos adolescents qui se construisent à travers leurs échanges.

Mirai se livre très rapidement sur sa solitude. 

Malgré tout, Like a little star n’est pas un shôjo sans profondeur… Loin de là ! Mirai est bien marquée par la vie et par le deuil qu’elle a dû faire de ses parents : ils ont divorcé depuis quelques années, son père l’a laissé tomber tandis que sa mère l’a ballottée de foyer en foyer. Et c’est lorsqu’elle se marie avec un nouvel homme qu’elle suggère à sa fille de vivre seule, puisqu’il serait vraiment étrange qu’elle cohabite avec son beau-père… Soit. Like a little star aborde les blessures parentales infligées à une petite fille qui a fini par se persuader qu’être proche des gens veut forcément dire les perdre.

Une touche feel good

La mention feel good me fait instinctivement penser à un moment agréable, à une bonne tranche de rires et à ce sentiment exquis de plénitude. Like a little star a un aspect comique avec un duo de personnages – Rin et Mirai – et leur relation « chien et chat », des situations cocasses et une légèreté de vivre qui fait extrêmement de bien au moral. Kaori Hoshiya nous livre un récit tout doux, d’une tendresse touchante.

Un petit quiz fait toujours du bien à l’âme !

C’est ce qui fait la force de cette œuvre unique malgré une narration classique : les personnages sont attachants, les thématiques abordées sont malgré tout profondes et permettent de découvrir des aspects de la vie que certain·es ne connaissent pas forcément ! Mais surtout Like a little star permet de s’extirper momentanément de son quotidien et des soucis pour se plonger dans un univers si coloré.

Plus

Le quatuor de garçons et leur personnalité si différentes.
L'évolution de Mirai et son ouverture aux autres !
Le thème de l'astronomie : tête dans les étoiles assurée !

Moins

Un shôjo classique qui ne sort pas des sentiers battus ce qui peut en rebuter certain·es.

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
8.0

 
Personnages
8.5

 
Dessins
9.5

Note du rédacteur
8.5

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

A savoir...
 

Seulement 2 tomes... Cela vaut le coup, non ?

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins