Chroniques manga
1259 vues 4 commentaires

Comme Elles, êtes vous comme elles ?

par le 21 juillet 2010
Details
 
 

Les problèmes des adolescents, les peines de cœurs, les tourments de l’amour, c’est ce que nous raconte Fujisue Sakura dans son manga Comme elles. Le shôjo édité chez Akata dépeint des histoires d’amour très réalistes.

Le jour de la rentrée des classes, Kanori et Kazumi, deux lycéennes complètement différentes vont sympathiser et devenir amies. Les deux jeunes filles fraîchement débarquées vont accepter de se rendre à un Gokon, une soirée organisée entre les filles et des garçons d’autres lycées. Elles vont bien sûr y rencontrer deux garçons, Ena et Kota. Alors que Kazumi fonce tête baissée et accepte les avances d’Ena très vite, Kanori est beaucoup plus sur ses gardes et préfère prendre son temps avec Kota et mieux le connaître. Pour les deux jeunes filles, c’est donc le bonheur parfait, elles sont amies et ont un petit ami qui sont copains depuis longtemps, tout va bien pour elles. Jusqu’au jour où Kanori surprend Ena avec une fille, à partir de ce moment là, plus rien ne va. Leur amitié toute fraîche se brise et les deux jeunes filles ne se parlent plus. Viendra ensuite une multitude d’évènements qui feront que peut être elles redeviendront amies.

L’amitié, la jalousie, les rancœurs…

Comme elles n’est pas juste une histoire basée sur une simple amitié et sur les peines de cœurs des adolescentes, non, au contraire, il est bien plus que ça. C’est un manga que je mettrais dans tranche de vie, il est beaucoup plus réel que ce que l’on pourrait croire. Et il est très facile pour les filles et même les garçons de se reconnaître dans certains traits des personnages. Que ce soit la jeune fille trompée, le copain qui trompe, la maîtresse, l’amie, la confidente, il y a tous les caractères que l’on peut retrouver dans une véritable classe.

manga comme elles shojo

Les personnages principaux du manga Comme Elles

Mais le manga ne s’arrête pas là, il est psychologique aussi. Fujisue Sakura aborde bien des sujets sensibles et malheureux comme notamment le viol, le suicide, les premières relations sexuelles… La jeune femme sait parfaitement mettre l’accent là où il le faut et la psychologie des personnages est très poussée et recherchée. Kanori et Kazumi ont chacune leurs problèmes, plus ou moins graves pour l’une ou l’autre et du coup on en vient à apprécier ou détester certains personnages de ce manga. Quand on lit Comme elles, on ressent diverses émotions, notamment la peine, le dégoût pour tel ou tel personnage, de la pitié, une multitude de sentiments qui varient aussi vite qu’ils sont venus car d’une page à l’autre on ne sait pas à quoi s’attendre. Fujisue Sakura est une reine en matière de suspens et de rebondissements. Les personnages et les relations qu’ils entretiennent sont tellement complexes que l’on ne sait jamais trop comment va se terminer le chapitre suivant. C’est aussi pour ça que j’attendais la suite avec une grande hâte à chaque fois.

Un style qui lui est propre

Au début j’avoue que j’avais un peu de mal avec le coup de crayon de l’auteur. Mais au fil des tomes on sait parfaitement faire la différence entre Kanori et Kazumi et maintenant j’avoue que j’apprécie ce style.

Si vous aimez les histoires sur les ados qui abordent de réels problèmes, foncez acheter la série qui vient de s’achever depuis peu.

Et toi, as-tu lu Comme Elles? T’es-tu identifié(e) à Kanori ou Kazumi? Dis-nous ce que tu penses de ce manga en commentant l’article. Tu peux également noter la série!

Plus

Une histoire réelle et bien menée
Des rebondissements et du suspens
Des personnages très différents

Moins

Le dessin qui peut refroidir un peu au début
Les histoires annexes à la fin des tomes

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

commentaires
 
Répondre »

 
  • Arcaalea
    20 mars 2014 à 09:08

    Comme toi, au début c’est le coup de crayon qui m’a un peu gêné, mais franchement, j’ai beau l’avoir lu il y a plus de 2 ans maintenant : Je suis FAN ! Il m’avait mit les larmes aux yeux, c’est un manga hyper fort qui te prend aux tripes. Mais peut-être qu’il ne touchera que certaines personnes, des personnes qui elles aussi ont vécu des choses se rapprochant de ce que les héroïnes vivent.
    C’est une amie qui me les a prêté à l’époque, mais ça me dirait bien de me les procurer d’occasion un jour, pour les avoir dans ma bibliothèque !
    Bisous ^_^

    Répondre

    • 20 mars 2014 à 10:26

      Le dernier volume est tellement génial ! Moi aussi j’ai vécu ce genre de situation. Je me suis dit : « c’est tellement ça que l’on ressent ! »
      Pour avoir discuté sur le forum avec d’autres lectrices, je confirme ce que tu dis. Les personnes qui n’ont pas connu ce genre de situation ont été déçues par la fin. Elles n’ont pas aimé le choix de à Kanori à la toute fin du manga.

      Répondre

  • 10 janvier 2012 à 03:53

    J’aime beaucoup. Le manga est réaliste et traite vraiment de vrais problèmes des jeunes. Par rapport aux autre shojos il a un côté plus sombre.

    Le dessin est original aussi, ça change.

    Répondre

Laisser un commentaire