Chroniques manga
1071 vues 2 commentaires

Sawako tome 7

par le 10 juillet 2010
Details
 
 

Toujours rempli d’émotions et de sensibilité, le tome 7 de Sawako est sorti le 02 juillet 2010 chez Kana. Sawako est une lycéenne ordinaire… ou presque. A cause de son air peu engageant, elle n’a pas d’amis et reste toujours seule jusqu’à ce qu’un de ses camarades de classe, Kazehaya entre dans sa vie et bouleverse son univers. Elle va alors découvrir toute la palette des sentiments humains.

Noël vient de s’achever. Sawako a reçu un téléphone portable en cadeau. Cet objet, précieux à ses yeux, l’aidera à rester en contact avec ses amis et plus particulièrement avec Kazehaya, pendant les vacances d’hiver. Une sortie au temple est ainsi organisée pour le jour de l’an qui coincide avec l’anniversaire de Sawako.

Ce volume est particulièrement bon. Il  décrit avec beaucoup de justesse les différents sentiments. Tout d’abord, Chizu et Ayane nous font une formidable démonstration de leur amitié pour Sawako. La façon dont elles organisent toute la soirée de jour de l’an pour leur amie est vraiment touchante.

Du coté de Kazehaya et de Sawako, l’émotion est aussi au rendez-vous. Leurs échanges sont trop mignons. Ils font connaissance petit à petit. L’accent est mis sur la découverte « intime » de l’autre, la face cachée de Kazehaya ou l’enfance de Sawako. Durant ces quelques heures passées ensemble, leurs relation va évoluer : de maladroits et intimidés au début, ils vont devenir ensuite proches. Tous les deux ont enfin conscience de leurs sentiments et on espère à cet instant que Kazehaya va se lancer.

shojo manga sawako

Illustration du manga Sawako tome 7

Vient ensuite la Saint Valentin. Nous avions vu évoluer le couple lors de Noël puis du jour de l’an mais l’épisode de la distribution de chocolats s’avère difficile pour Sawako. Le doute et la timidité l’assaillent de nouveau. C’est à ce moment que Kurumi décide d’agir et fait encore preuve de cruauté. Ce n’est vraiment pas facile de transmettre ses sentiments.

Les événements décrits sont classiques : le jour de l’an et sa sortie au temple, puis la Saint Valentin, mais ils sont traités sous un angle intéressant. Ce sont les sentiments et l’évolution de la relation Sawako/Kazehaya qui sont mis en valeur permettant de mieux connaître les personnages et de comprendre ce qu’ils ressentent. Ainsi, Karuho Shiina donne à ces événements un éclairage original et nous fait ressentir toutes les émotions de ses personnages.

Dans ce volume 7, la relation Kazehaya / Sawako avance enfin puis recule. La mangaka joue avec nos nerfs !

Et toi, as-tu le le tome 7 de Sawako ? Les émotions des personnages te touchent-elles toujours autant ? Parle-nous de tes impressions sur ce tome et n’hésite pas à lui mettre une note!

Plus

Beaucoup d'émotions dans ce volume
Les sentiments sont formidablement décrits
L'humour est toujours aussi présent grâce au trio : Ayane, Pin, Jo

Moins

Les événements décrits sont classiques
On attend toujours un baiser

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

commentaires
 
Répondre »

 
  • YaSu
    10 juillet 2010 à 02:03

    Cet aspect classique du manga et je trouve plus ou moins un défaut.Il est vrai que les divers éléments retrouvés dans ce manga s’avère peu original en terme de mise en scène, dialogues et autres.Mais il a cette particularité à retranscrire les émotions, à réussir à nous toucher de manière simple et non surenchéri comme le font les autres shojo en utilisant des situations surréaliste et de nouveaux personnages conflictuelles à tous va.Non, ici Sawako est un manga qui se veut un peu plus réaliste concernant la relation amoureuse.La relation monte progressivement, pas à pas, le temps d’en apprendre plus sur son partenaire mais aussi sur soi même.Le temps de se faire désiré sans pour autant se lancé fait parti des instants des plus agréables et des plus excitants ^^.

    Un tome 7 que j’ai lu et relu depuis sa sortie.Après une journée au boulot bien difficile, Sawako est un bon remède contre la fatigue morale.Ce manga est plein d’humanité que j’en avais presque oublié dans la vie réelle qu’il était possible de montrer autant de compassion pour les autres.Un peu de douceur à notre époque serait la bienvenue.Aujourd’hui, cela me parait fictif.Si tous le monde pouvait posséder 1/10 de Sawako, la vie serait plus tellement plus facile.Oulà je dérive un peu !

    Merci pour ta réaction sur le tome 7, c’est génial. =) A noter d’ailleurs que vers la fin de ce volume, on reprends la suite dont c’est terminé l’animé. J’attends impatiemment la suite dont il faudra attendre 3,4 mois avant sa sortie. T-T

    Merci Carolus ♥

    Répondre

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins