Chroniques manga
48 vues 0 commentaires

Le secret de Madoka

par le 22 septembre 2021
 

Quand j’ai vu la vidéo d’Akata sur Le secret de Madoka je l’ai tout de suite noté dans mon agenda, espérant avoir enfin un manga aussi bon que Otomen tout en évoquant à peu près le même sujet. Et je n’ai pas été déçue ! Je t’explique pourquoi ici.

Le secret de Madoka raconte l’histoire de Madoka, un petit garçon qui aime les vêtements féminins et les trucs mignons. Mais cela lui attire des moqueries de la part des autres enfants. Il profite alors de changer d’école pour cacher sa nature et ses goûts, essayant de correspondre plus au cliché de virilité. Dans sa nouvelle école, il y rencontre Itsuki, son opposé complet. Car Itsuki est une petite fille ressemblant à un garçon et avec des goûts masculins. Un jour, cette dernière découvre par hasard les goûts de Madoka.

Le premier point intéressant et qui montre à quel point ce manga est bien pensé : Madoka et Itsuki sont tous les deux moqués mais pas de la même manière et n’ont pas la même façon d’y réagir.

Madoka veut être Viril en tant une peluche

Grande déclaration de virilité de Madoka tout en tenant une peluche qu’elle adore

On a d’abord Madoka à qui un autre garçon a dit “beurk” en apprenant son amour des “trucs pour filles”. Réaction qui lui a provoqué une honte de soi et qui l’a amené à profiter d’un déménagement pour cacher ses goûts et essayer d’être “viril”. Ce qui est intéressant à ce moment c’est qu’en voyant Itsuki et sa façon d’être silencieuse, il ne se prive pas pour la qualifier de “virile” et la mégenrer en la blessant au passage. Malgré les moqueries s’en suivant, il continuera à la prendre pour un garçon cool jusqu’à entendre le grand-frère d’Itsuki la qualifier de “petite sœur”. Ce détail est très symptomatique de Madoka qui a intégré les moqueries comme étant normales et ses propres goûts comme étant bizarres. Il s’est construit une vision parfaite de ce que doit être un garçon comme étant quelqu’un qui n’exprime pas ses émotions, a les cheveux courts et s’habille de manière décontracté. Ce qui est plutôt vrai pour les seconds et troisièmes points mais pas pour le premier point, la majorité des garçons du manga étant très expressifs.

De son côté Itsuki a préféré simplement ignorer les moqueries et se renfermer sur elle-même. Elle se fiche d’être seule et est même plutôt habituée à ce fait. On la voit d’ailleurs plusieurs fois dire des mots durs contrairement à Madoka qui est plus sensible et essaye d’être en bon terme avec tout le monde. Il est d’ailleurs intéressant de constater que lors de leur première dispute Madoka la gifle alors que Itsuki lui donne un coup de poing !

Itsuki cogne Madoka

Première dispute entre Madoka et Itsuki !

Cette dispute nous donne d’ailleurs l’occasion de rencontrer la famille de Itsuki. Et c’est l’occasion pour moi d’en venir aux familles !
Pendant que leurs camarades de classe se moquent en les traitant respectivement de “garçonne” et de “tapette”, j’aime énormément comment leurs familles réagissent à cette problématique de manière beaucoup plus tolérante, les soutenant même dans leurs goûts. La première fois qu’on rencontre un des frères d’Itsuki il exprime d’ailleurs ses inquiétudes non pas en clamant qu’il aimerait que sa soeur soit plus féminine comme ça peut arriver dans certaines familles, mais en déclarant qu’il était content qu’elle se fasse enfin des amis. Ce qui est, tu vas l’avouer, une raison beaucoup plus légitime de s’inquiéter pour quelqu’un qu’on aime.

Rencontre avec le second frère de Itsuki

Rencontre avec le frère protecteur de Itsuki

Le deuxième frère de Itsuki n’en démord pas non plus puisqu’en tant que bon grand-frère surprotecteur il est le seul personnage à

Haruka veut savoir si Itsuki aime les vêtements qu'elle lui a mis

Haruka veut savoir si Itsuki aime les vêtements

comprendre d’un coup d’œil que Madoka est un garçon alors qu’il porte des vêtements féminins. Détail qui dénote un manque de préjugés de sa part qui le fait aller au-delà de l’aspect vestimentaire.

Du côté de Madoka sa famille n’en démord pas puisque sa grande sœur Haruka a une vraie adoration pour son frère et aime lui faire plaisir en l’habillant avec des vêtements féminins mignons. Puis, lorsqu’elle rencontre Itsuki, elle lui fait porter des vêtements, plus masculins que ceux qu’elle donne à Madoka. J’adore vraiment comment elle s’accorde avec le style de chaque personne pour créer ses vêtements et leur faire porter !
Et leurs parents ne sont pas en reste puisque si on voit peu d’eux il est clair qu’ils sont tout aussi tolérants que leurs enfants.

En fait, je trouve intéressant ce choix que leurs familles entières n’ont rien contre ça et que c’est finalement uniquement ceux qui les connaissent le moins qui ont un problème avec ça. À ce sujet, cela me rappelle d’ailleurs la bande dessinée Bichon, avec un garçon qui a des goûts féminins, où une femme fait la remarque à la mère du protagoniste qu’il ne devrait pas être dans le rayon des jouets pour fille. Remarque qui se solde par une crise de colère de la part de ladite mère prête à se battre (littéralement) pour qu’on laisse son fils être lui-même.

J’ai même envie de rajouter que le dessin rajoute à cette bonne maîtrise du sujet ! On ressent leurs sentiments sans même avoir besoin des dialogues.

J’ai vu peu de mangas parler du sexisme en inversant les codes genrés de la société et tous ne le font pas toujours très bien. Celui-là s’en sort à merveille au point que j’ai eu besoin de relire plusieurs fois pour savoir ce que je devais aborder et ce qui n’avait pas besoin de l’être ! Je te le conseille sans aucun problème !

Plus

Personnages attachants et complexes
Une façon intéressante de montrer le sexisme
Le dessin fait honneur au thème

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
9.7

 
Personnages
9.3

 
Dessins
9.5

Note du rédacteur
9.5

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre 

Scénario

Personnages

Dessins