Chroniques manga
32 vues 0 commentaires

A Tender Heart tome 1

par le 14 novembre 2022
Details
 
 

Quel délice doucereux d’avoir pu me plonger dans le tome 1 du manhwa A Tender Heart ! Adaptée d’un light novel, cette pépite scénarisée par l’autrice Joohari et illustrée divinement par l’artiste Aloha m’a transportée tout au long de ses 240 pages. Paru par les éditions Delcourt dans leur série KbooksA Tender Heart est le deuxième titre romance fantasy ajouté à leur catalogue…  Et quel titre !

À la suite d’une grande déception liée au dernier chapitre de son livre préféré, une lectrice passionnée se retrouve propulsée dans ce dernier. Récriminant l’autrice de l’histoire qui n’a pas su donner le bonheur à l’un de ses personnages secondaires, la jeune femme s’endort en pleurs, le cœur lourd pour son personnage préféré. C’est désormais sous les traits d’une servante nommée Evelina qu’elle va tout faire pour sauver le destin de celui qu’elle chérit : un jeune homme marqué d’une terrible malédiction.

Liandro Cyril Bellavitti

Personnage masculin du roman, Liandro est un garçon qui n’a pas été épargné par la vie. Ses parents, duc et duchesse, se sont mariés sans amour. On pourrait même dire qu’ils se haïssent. Élevé (un bien grand mot) sans amour ni tendresse, Liandro, jusqu’à ses trois ans, est décrit comme une petite créature avide d’amour en manque cruel d’attention. Puis vint la malédiction. Un matin, sans crier gare, le garçonnet ne voit plus : ses yeux se sont voilés d’une brume et son visage est douloureusement marqué par des symboles noirs.

La malédiction s’abat sur le jeune Liandro, âgé de 3 ans.

Alors que les sorciers et médecins tentent de décrypter la situation, un élément important voit le jour : il semblerait que lesdits symboles sur le visage du jeune Liandro soit issus de l’ancienne langue de royaume d’Ambrosetti. C’est ainsi que sont amenés à se rencontrer Liandro et la petite Eleonora qui est mandatée pour essayer de lire le visage du petit garçon. La rencontre ne se passe pas sous les meilleurs auspices et Liandro en ressort traumatisé et meurtri pour de longues années.

Petit garçon ne sera pas davantage aimé après cela…

Pourtant, la suite du roman originel apporte son lot de bonheur à Liandro qui grandit dans la souffrance et le rejet. Au début de l’âge adulte, le jeune héritier du duc se retrouve à côtoyer la jeune Eleonora qui a elle aussi bien mûri. Malgré le ressentiment du jeune homme à l’égard de cette dernière, ils partagent de plus en plus de moments ensemble, Eleonora réussissant alors à faire lever la terrible malédiction grâce à sa gentillesse et sa bienveillance.

Tombant éperdument amoureux d’elle, Liandro expérimente malgré tout de nouveau la souffrance et la solitude : la jeune fille ne partage point ses sentiments. L’élu de son cœur est le prince héritier Diego. Fou de douleur, Liandro Bellavitti se rebelle contre Diego et se retrouve exécuté

Clap de fin tragique pour Liandro Bellavitti dans le roman originel… et début de cette histoire !

C’est sur cet historique des faits que le manhwa A Tender Heart commence : une lectrice s’endormant en pleurs partage la peine de son personnage préféré…

Liandro

Devenue Evelina, notre héroïne lectrice se réveille dans un manoir qu’elle reconnaît de facto : celui des Bellavitti. Loin d’être affolée par la situation, elle prend directement les choses en main et tente de savoir à quel moment de l’histoire elle se trouve. Reconnaissant certaines servantes, elle réussit à se situer rapidement : le jeune maître Liandro est âgé de 13 ans. Pour la jeune femme, une seule chose compte : rencontrer Liandro en chair et en os et s’occuper de lui autant qu’elle le puisse. Mais est-elle réellement prête à découvrir le jeune garçon ?

Liandro, esseulé.

Livré à lui-même, Liandro passe la majorité de son temps à dormir, terrassé de maux de tête et de fièvres. Maudit, une rumeur persistante l’empêche d’avoir un quelconque contact physique avec une tierce personne : on raconte en effet que quiconque le toucherait serait maudit également. Foutaises que réfute avec véhémence Evelina qui est au courant de tout. Telle une divinité dans ce moment hors du temps qu’elle vit, la jeune femme souhaite ardemment apaiser le cœur de Liandro et lui rendre la vie plus douce jusqu’au jour où Eleonora reviendra dans sa vie…

La malédiction est sujette à une peur irrationnelle de la part d’autrui.

A Tender Heart m’a réellement prise aux tripes. Autant par le style graphique que j’apprécie énormément que par l’histoire en elle-même. Je ne pense pas qu’on puisse rester indifférent·e au sort du jeune Liandro qui est rejeté de tous et qui a appris à ne compter que sur lui-même. On assiste à des scènes poignantes, voire même douloureuses à certains moments. Je dois avouer que mon instinct parental a refait surface devant certaines planches qui sont incroyablement bien réalisées. En tant que lecteur ou lectrice de ce premier tome, nous sommes directement plongés dans le quotidien difficile de Liandro et nous faisons corps avec Evelina.

Au service du jeune maître

A Tender Heart a été un énorme coup de cœur de mon côté. Je ne pensais pas être happée totalement dans ce premier tome magnifiquement édité : on ne ressent pas l’aspect webtoon, ce que je veux dire par là c’est que les planches se succèdent de manière fluide sans qu’un accroc n’intervienne du fait du format original du manhwa. Outre une histoire de malédiction sombre, l’autrice réussit à intégrer de la légèreté dans son récit : Liandro se comporte telle une personne de son rang, ce qui donne des situations très cocasses avec Evelina qui n’en a cure.

Le jeune duc ne rigole pas avec la bienséance !

Liandro est vraiment trop mignon ! Je ne peux pas le dire autrement : oscillant entre autorité et bouderie enfantine, il réagit réellement comme l’enfant qu’il est du haut de ses 13 ans. Ce petit garçon abandonné de tous révèle malgré tout un petit caractère bien trempé qui m’a fait sourire à de maintes reprises ! Surtout qu’Evelina n’en tient absolument pas compte rendant leur échange passionnant à suivre. Au début très méfiant à l’égard de sa nouvelle servante attitrée, Liandro parviendra-t-il à se laisser amadouer ? Et quid de cette malédiction qui le fait souffrir ?

En parlant de cette dernière, de nombreux mystères l’entourent. Evelina, qui est au courant de la finalité c’est-à-dire la levée de la malédiction dans quelques années grâce à la compagnie d’Eleonora, essaye de faire de son mieux pour soulager le jeune Liandro au quotidien…

Toutefois, au fur et à mesure et sous l’effet de la bienveillance de la jeune femme, Liandro commence à aller mieux de temps en temps… De fait, nous pouvons nous demander : quelle est la nature de cette malédiction ? Étant un enfant né sans amour, je me demande à titre personnel si celle-ci n’est pas liée à son manque cruel d’attention et de tendresse… Peut-être le petit garçon aurait-il somatisé tout cela ? Il s’agit seulement d’une hypothèse sans que cela constitue un élément de spoiler.

D’un point de vue de la narration, celle-ci est dynamique sans qu’un seul moment de creux n’apparaisse : les pages défilent et nous rencontrons plusieurs personnages différents dans ce premier tome. Tout comme Liandro qui doit apprendre à composer avec la présence de quelqu’un à ses côtés, d’autres sont bien être curieux vis-à-vis des méthodes d’Evelina. Comment cela va-t-il se passer dans le tome 2 ? Affaire à suivre pour ceux et celles qui se lanceront dans A Tender Heart

Pour conclure, énorme coup de cœur pour ma part ! Pourtant je ne suis pas fan du tout des isekai de manière générale. J’ai été séduite ici par la personnalité des deux protagonistes principaux et par la situation difficile du jeune Liandro… Ce premier volume regorge de rebondissements et d’évolutions ce qui fait du bien : pas le temps de s’ennuyer en somme ! Je suis conquise sur tous les plans : la conception de l’ouvrage est superbe, l’édition est très jolie et l’histoire vaut réellement le coup. Je suis déjà en train d’attendre impatiemment la suite qui n’est pas, malheureusement, prévue pour les semaines à venir…

Plus

L'histoire fluide.
L'aspect omniscient d'Evelina est très bien exploité.
Le personnage de Liandro : difficile de lui rester indifférent·e.
La douceur et la bienveillance d'Evelina qui réchauffe les cœurs.
Ce premier tome qui appelle à vouloir en apprendre davantage...

Moins

L'attente va être très longue !

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

Tu as déjà donné une note

A savoir...
 

Crédits : A Tender Heart c Aloha, Jooahri 2019 / D&C WEBTOON Biz.
Un énorme merci aux éditions Delcourt pour l'envoi en service presse de cette pépite !

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Laisser un commentaire