Chroniques manga
1275 vues 3 commentaires

X, avoir l’avenir du monde entre ses mains

par le 1 avril 2012
Details
 
 

Créé par le célèbre groupe « Clamp » en 1992, X (également appelé X/1999) est mythique dans le monde du manga. Même s’elle n’a, pour l’instant, pas de fin, elle est considérée comme la série la plus aboutie du Clamp.

Pourquoi ? Licencié chez Tonkam, X n’est pas seulement connu pour ses créateurs mais surtout pour ce qu’il en ressort. Abordant plusieurs sujets aussi complexes que réalistes, X a la capacité de remettre en question ce que nous sommes et ce que nous serons. Faites ou refaites la découverte de cette série hors du commun.

Après six années passées loin de sa ville natale, Kamui Shiro revient à Tokyo suite aux dernières paroles de sa défunte mère. Pourtant, à son arrivée rien ne l’avait préparé à son futur destin hors du commun. Dans une dernière bataille, Kamui jouera un rôle décisif sur l’avenir de la Terre.

Personnage de X

Les Dragons de la Terre

L’univers de X

Dans X, nous sommes bien loin des banalités que l’on peut trouver dans les shôjo ordinaire. En effet, le thème principal est : La fin du monde. Quel sujet gai me diriez vous ? Attention pour les adeptes d’humour ou d’histoires classiques et romanesques, Les Clamp composent ici une histoire sombre et triste. Elles torturent leurs personnages par les questionnements et les évènements qu’ils vont devoir subir.

Manga X Kotori

X – Kotori

Elles imaginent dans X, un univers fondé sur l’Apocalypse selon St Jean : la fin du monde prévue en 1999. Deux clans vont s’affronter, l’un s’appelle  » Les 7 sceaux » et l’autre  » Les 7 anges », également surnommés  » Les Dragons du ciel » et  » Les Dragons de la Terre ». Ces deux factions ont une idéologie différente sur l’avenir du monde. Le premier veut détruire entièrement la Terre pour que ses habitants arrêtent de la souiller. Et l’autre croit en une possible coexistence entre les Hommes et la Nature. C’est alors qu’entre en jeu Kamui, ce jeune garçon deva choisir entre deux clans, deux destins, deux visions.

X mélange aussi habillement réalisme et fantastique. Si des sujets d’actualité sont évoqués comme la pollution, les croyances ou religions, et les problèmes sur notre avenir, nous n’en sommes pas moins dans un univers complètement sorti de l’imagination des Clamp. Cependant, les auteurs se sont beaucoup servis de la réalité et notamment de différentes religions pour façonner cette histoire. Le Bouddhisme est présent avec Sorata, un prêtre du mont Kôya, le Shintoïsme avec Arashi et Yuzuhira, L’Onmyôjyutsu (le Yin et le Yang) avec Subaru et Seishirô, ainsi que le Christianisme avec Karen et la Kabbale avec Satsuki.

Une oeuvre originale… et incontournable

Grâce à cet univers atypique et à son histoire fortement ancré dans les problématiques actuelles, X nous permet vraiment de nous remettre en question. Les personnages se trouvent confrontés à des questionnements sur eux-mêmes et sur ce qui les entoure. Ces interrogations nous touchent et nous les appréhendons en même temps que les personnages. X est un vrai shôjo psychologique qui nous fait réfléchir sur nous-mêmes et notre monde sans tomber dans le mélodrame.

Dans les premiers tomes, il faut avouer que nous sommes complètement perdues. Nous découvrons l’histoire en même temps que Kamui et les informations ou les intentions des personnages nous sont délivrées au compte goutte. Pourtant, dès que les explications nous sont fournies et que nous faisons plus amplement la connaissance des personnages, X se révèle être une pure merveille. Le fil conducteur de la série se maintient jusqu’à la fin malgré quelques questions qui restent en suspens.

Pour couronner le tout, le graphisme prouve encore d’avantage que X est une oeuvre incontournable. Les personnages sont beaux : ils ont des traits fins, délicats et des expressions travaillées mais ce sont surtout les combats et les décors qui sont spectaculaires.

C’est un plaisir pour les yeux de voir des dessins aussi réalistes et nous ne pouvons qu’être en admiration devant le travail fourni par Clamp.

X personnages

Sorata et Arashi

 A chacun son destin, à chacun son désir

Il existe dans X, une large palette de personnages. Les principaux sont les 7 sceaux et les 7 anges. L’histoire tourne principalement autour d’eux. Devant la diversité des caractères des personnages, nous pouvons facilement nous attacher à un personnage plutôt qu’à un autre.

De plus par leur manière de penser, de s’exprimer ou d’agir, nous nous identifions facilement à eux. Pour la plupart, ce sont des adolescents ou des pré-adultes, c’est pourquoi nous sommes touchés par leur innocence devant la cruauté du monde ou bien par leurs agissements et réflexions. La fin du monde est imminente et ils sont amenés à faire des choix en tenant compte de leurs propres désirs. Pourtant, rien n’est simple pour obtenir ce qu’ils souhaitent.

manga X Kamui

X – Kamui

Prenons Kamui par exemple : ce jeune homme à qui la vie n’a jamais fait de cadeaux, se voit devenir un élément essentiel pour la survie de la Terre alors qu’il veut simplement vivre heureux avec ceux qu’il aime et dans le monde où ils habitent.

Chacun des personnages a en lui un souhait qu’il espère pouvoir un jour exaucer. Ces voeux sont très différents de ce que l‘on peut imaginer. Ici, personne ne veux être riche ou célèbre, c‘est une toute autre mentalité qui les habite. Dans X, certains ne vivent que pour d’autres personnes alors que d’autres désirent mourir de la main de la personne qu’ils chérissent le plus. Les personnages de X sont guidés par leurs souhaits plus ou moins égoïstes.

Tout au long des tomes, ils évoluent, découvrent de nouvelles choses, pour finalement choisir la voie qui leur convient, malgré ce que peuvent en penser les autres. Par leur complexité, les personnages de X paraissent vraiment réels. Leurs dilemmes et leurs sentiments ne nous laissent pas indifférents. Kamui, le héros se trouve devant un choix crucial pourtant même avec les recommandations ou les manipulations des autres, il choisira la voie qui lui convient le mieux : protéger la planète. Ils sont très attachants que ce soit le clan des “méchants” ou des “gentils”. Ils ont tous ce charme qui nous fascine grâce aux personnalités très travaillées. Clamp a vraiment su mettre en valeurs ses personnages qui se révèlent la clef du succès de cette série.

De la violence omniprésente

Nous sommes tous d’accord sur un point X est un shôjo, mais destiné qu’aux filles je ne suis pas d’accord. Clamp nous livre un shôjo complètement différent de ce que l’on peut lire habituellement.

Glauque et violente, l’histoire se passe durant une guerre, fantastique mais avec tout de même certaines scènes assez choquantes. Le sang et les larmes font incessamment partie de l’histoire. Ces aspects indispensables feront de X une série vraiment aboutie.

Les Clamp ont la manie de se montrer cruelles avec leurs personnages. Elles n’hésitent pas à les torturer aussi bien physiquement que moralement. Les combats entre les deux clans sont durs et chacun doit donner le meilleur de lui-même. Cependant certains ne s’en sortiront pas.

Certaines scènes entre les personnages sont très émouvantes quitte à nous faire verser quelques larmes. Les auteurs n’oublient pas pour autant leurs lecteurs et leurs montrent des scènes bouleversantes.

Dès le début nous assistons à la mort de la mère de Fuma et Kotori, cet évènement ne nous laissera pas indifférents. Mais ça ne s’arrêtera pas là, car tout au long du manga nous serons face à des scènes violentes. C’est ainsi que Clamp touchent un public plus large que les simples adeptes de shôjo et peuvent conquérir le coeur de n’importe qui !

Fuma et Kamui X

Au mileu du sang, une flaque de romance

X a beau être un shôjo sombre, triste et complexe. Il n’en reste pas moins un shôjo qui présente de la romance. Ne vous attendez pas à ce que les personnages se tombent dans les bras par enchantement autour de pétales de cerisier. Non, c’est autour d’une guerre que les sentiments vont naitre. L’amour apparaît dans les coeurs des personnages mais aussi l’amitié. Des liens solides font se créer entre eux.

Au fur et à mesure que le temps passe, les clans apprennent à se connaitre, il découvrent les qualités et les défauts de chacun et s‘apprécient. Qu’ils soient pour ou contre la destruction de la Terre, les deux clans sont unis par un même lien. Ils ont beaux être de factions différentes, ils ne se détestent pas forcément. Certains même se connaissaient mais n’ont pas eu d’autre choix qu’être séparés. Ce groupe d’auteurs mélange dans leur série, des couples hétéro et homos. Ceci n’a rien de désagréable et donne encore une fois de l’originalité au manga. Quelque soit l’orientation des couples, ils sont tous attachants et complexes.

Les Clamp trouvent pour chacun d’eux une histoire passionnante et riche en émotions à nous conter. Bien sûr, certains passages sont tristes et sombres. Nous pouvons, par exemple, facilement penser à un couple Seishiro/Subaru qui d’après moi est un des meilleurs que l’on peut trouver dans ce shôjo. Ils sont émouvants et leur histoire si complexe qu’elle nous touche plus, ou presque plus, que celle des autres.

Clamp a l’air d’avoir aussi de l’attachement pour elles ont réalisé un manga qui leur est entièrement dédié : Tokyo Babylon en 7 tomes. Il relate l’histoire de Subaru, Seishiro et la soeur de Subaru. On retrouve ces 3 personnages dans X.

Aucune relation ne se ressemble et les Clamp les développent assez pour que l’on s’attache à chacun des couples. Etant donné que l’on ne connait pas encore la fin, certaines histoires ne sont pas encore achevées. X n’est donc pas que violence et tristesse, il présente aussi un côté romanesque, et attendrit ses lecteurs.

Peu de mots peuvent décrire à quel point X est une œuvre incontournable. Laissez tomber les shôjos qui ne s’arrêtent qu’au romantisme et découvrez la série considérée comme la plus aboutie de Clamp !

X fait-elle partie de tes séries préférées ou plutôt de tes flops ? Alors n’hésite pas à défendre ton avis en laissant un commentaire ou en notant la série !

Plus

Un bonheur en continuité dans le monde de X
Une histoire et des personnages travaillés
On se remet en question sur nous et l'avenir du monde
Des dessins bourrés de détails pour notre plus grand plaisir

Moins

Mais à quand la fin ?
L'edition deluxe de Tonkam est décevante, le petit format ne peut pas permettre l'entière appréciation du graphisme.

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario
8.0

 
Personnages
9.6

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
1 note
9.0

Tu as déjà donné une note

commentaires
 
Répondre »

 
  • x-karen
    26 octobre 2013 à 18:05

    Mon manga préféré est celui-ci.
    Un de mes moments préférés est quand Fuma dit a Kamui
    « Tu as de la force dans la voix »
    J’étais entrain de pleurer et d’un coup je me suis mise à rire pour cette phase.
    Et vive Sorata, Arashi, Subaru et Karen.
    ^.^
    <3

    Répondre

  • loveless
    29 septembre 2013 à 15:36

    Un de mes manga préféré!c’est vrai il y a des moment triste mais il y a beaucoup d’amour,j’ai adoré.vive Kamui^^

    Répondre

  • Ryuusei
    27 juillet 2013 à 22:27

    J’en avais lu le début il y a un petit moment chez une amie et c’était sans conteste devenu un de mes titres préférés : que ce soit le graphisme ou encore l’histoire, tout était admirablement bien orchestré !

    Mais j’avais aussi laissé tombé le temps que le conflit éditeur / auteur soit résolu et que la fin de l’œuvre soit publié…. Cependant j’ai bien peur aujourd’hui que cela ne soit jamais le cas, parce qu’avec toutes les catastrophes en ce moment au Japon,
    je ne pense pas que les éditeurs soient plus chauds pour publier la fin (mais vu la série, ils devaient un peu s’en douter et comme tout le monde la connait sans l’avoir déjà vu et qu’il n’y a pas eu d’émeute, je pense qu’elle pourrait être publié histoire clore cette histoire) ~

    Sinon effectivement j’adore le couple Seishiro / Subaru (peut-être un peu plus que les autres vu que je les avaient découvert avant) et l’œuvre Tokyo Babylon est elle aussi merveilleuse, je me souviens l’avoir beaucoup apprécier !

    En tout cas une magnifique chronique pour une magnifique série ^.^

    Répondre

Laisser un commentaire