La liste au Père Noël 2014 des Shôjo-Addicts

Switch Girl !! Noël

En ce 24 décembre, il est désormais temps de découvrir ce que la dernière case du calendrier de l’Avent te réserve.

Chaque année, l’équipe de Club Shôjo propose sa liste de souhaits au Père Noël. C’est pourquoi, nous avons fait appel aux membres du forum pour réaliser celle de 2014. Nous leur avons demandé : quel shôjo désireraient-ils avoir sous leur sapin pour Noël ?

Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à cet article. Sans elles, ce projet n’aurait pas pu aboutir.

Le choix de Luzule : Très cher frère

Manga très cher frère
Couverture française de Très cher frère

Sorti il y a plusieurs années et réédité en 2013, ce one-shot conte l’histoire de Nanako, une jeune fille venant tout juste d’intégrer une école pour filles très réputée. Assez rapidement, l’ambiance ne va pas s’avérer rose pour Nanako et ses camarades, les jalousies et lourds secrets personnels des différents personnages se mêlant à la partie.

Durant toutes ces épreuves, Nanako pourra compter sur le soutien d’un jeune homme avec lequel elle correspond, son « très cher frère » comme elle le surnomme affectueusement.

Réalisé après son chef d’œuvre qu’est La rose de Versailles, ce shôjo de Riyoko Ikeda, datant des années 1970, est également un pionnier du genre. Si le trait du dessin pourrait sembler un peu vieillot à certains, il serait dommage de s’y arrêter car ce manga possède un scénario d’intérêt et des personnages travaillés avec talent. En effet, les différents protagonistes de ce récit possèdent un caractère propre ainsi que quelques secrets dont certains lourds à porter. Il est très intéressant de suivre leur évolution au fil de l’œuvre.

En 2013, ce manga a bénéficié d’une seconde édition et a rejoint la collection « Classic » de chez Kazé. Une aubaine pour ceux qui, comme moi, cherchent encore aujourd’hui à découvrir ce shôjo.

En résumé

  • C’est un pionnier du shôjo et une œuvre en avance pour son époque.
  • Riyoko Ikeda est également l’auteur de La Rose de Versailles, véritable chef d’œuvre.
  • Le thème : école pour filles, secrets bien cachés

Éditeur VF : Kazé
Nombre de tomes : 1 (Terminé)

Le choix de Mamirin : Private Prince tome 1

Couverture française de Private Prince
Couverture française de Private Prince

Je souhaite acquérir ce tome car j’aime beaucoup les séries de Maki Enjoji, particulièrement Happy Marriage ?!. Ses titres sont matures et ses personnages attachants, réalistes. Ils sont comme nous : ils se posent les mêmes questions et reflètent la jeunesse japonaise d’aujourd’hui.

L’humour est indissociable des œuvres de la mangaka. Les situations sont plus cocasses les unes que les autres, sans oublier le coup de crayon de Maki Enjoji qui est particulièrement soigné et agréable. Je pourrais donc acheter cette œuvre les yeux fermés : je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle me plaira !

Malgré tout, son titre Private Prince paraît vraiment cliché pour un shôjo ! Notre héroïne va rencontrer son prince ! Ça paraît tout à fait banal et sans surprise ! Et c’est là qu’entre en jeu le talent de Maki Enjoji ! Miyako n’est pas attirée par ce prince qui mise tout sur son physique. On ne peut pas la reléguer au rang des « groupies » qui craqueraient dans les premières secondes.

Elle est tellement accaparée par ses études que l’on se demande comment Will va finir par la faire tomber sous son charme. Comment leur amour va-t-il se concrétiser alors qu’ils viennent de mondes totalement opposés ? Nous aurions donc à faire au remake de Cendrillon, de nos jours… J’ai hâte de voir ça !

En résumé

  • L’auteur est la très célèbre Maki Enjoji qui a prouvé son talent à de nombreuses reprises avec des œuvres telles que Happy Marriage ?! et Night Café.
  • J’avoue que Will est juste à croquer ! Il est magnifique ! C’est un bon argument non ? 😉 Il a beau être un prince, il a aussi ses défauts, je veux le voir évoluer et rêver du beau prince comme lui moi aussi !
  • Je veux voir comment le cliché du prince et de la roturière peut être revisité ! Est-il encore possible d’innover ? Je veux lire ça.

Éditeur VF : Kazé
Nombre de tomes : 5 (Terminé)

Le choix de Nonnon : Daytime Shooting Star tome 1

Couverture japonaise du manga Daytime shooting star
Couverture japonaise du manga Daytime shooting star

La série de Daytime Shooting Star, qui n’est pas licenciée en France, est vraiment super méga glbstrf *-* Déjà j’adore le graphisme qui est à la fois original et moderne. Les personnages principaux, dont notamment l’héroïne, qui n’est pas qu’une petite cruche contrairement à d’autres shôjo, sont tous super attachants. Ce tome présentant leur rencontre est l’un de mes favoris de la série !

On y voit tous les éléments se mettre en place : tout s’installe, tout se prépare pour une intrigue qui aura au final 12 tomes. Celle-ci, qui paraît vraiment banale au premier abord mais réussit à se démarquer des autres mangas du genre par la suite, vaut vraiment le détour !

En résumé

  • Pour se réconforter du fait que la série ne soit pas en France
  • C’est le premier tome de l’un de mes shôjo favoris
  • Retrouver les personnages maintenant que la série est finie

Éditeur VF : non licencié
Nombre de tomes : 0/12 (Terminé)

Le choix de Toki : Tsubaki love

tsubaki love tome 1
Couverture française du manga Tsubaki love

Je souhaite redécouvrir les débuts difficiles d’une jeune lycéenne, Tsubaki Hibino, se retrouvant confrontée à un fainéant de qualité, Kyôta Tsubaki. J’adorerais retomber dans ce livre autant que je l’ai aimé la première fois. Les dessins sont agréables et fins et ne prennent pas le dessus face à l’histoire qui décrit avec un seul amour, le vécu de plusieurs.

Bien que ces deux protagonistes monopolisent la feuille, plusieurs histoires secondaires entrecoupent leurs péripéties. Elles peuvent être rafraîchissantes autant qu’elles peuvent apporter de la profondeur au récit.

Quelques quiproquos viennent ponctuer le quotidien des Tsubaki mais ils ne s’étalent rarement que sur un ou deux chapitres. On ne reste pas dans la frustration devant l’incapacité de l’un ou de l’autre à faire quelque chose de censé. Une qualité rare qui se doit d’être notée.

En résumé

  • Tsubaki Hibino : une cruche qui se découvre être bien plus que ça.
  • L’humour : Il peut faire rire aux éclats avec de simples dessins.
  • La fin : Elle augmente la tension tout en évitant le dramatisme grandiloquent.

Éditeur VF : Panini
Nombre de tomes : 15 (Terminé)

Le choix de Matou : Daytime Shooting Star

Couverture japonaise du manga Daytime shooting star
Couverture japonaise du manga Daytime shooting star

Un seul tome ?! Comme cadeau de Noël ?! Ce n’est pas que UN manga. Moi je veux la série complète, oui oui. Surtout si c’est de Daytime Shooting Star dont il est question.

Le titre s’est terminé au Japon, et marque pour moi presque deux ans d’addiction aux mangas en général. C’est ce shôjo inédit en France qui m’a, entre autre, réconcilié avec ce monde là. Et découvrir qu’il s’est conclu en 12 tomes me laisse un vide au cœur. Parce que j’ai adoré cette histoire, j’ai aimé suivre Suzume, Mamura et Shishio et j’ai surtout apprécié ce merveilleux coup de crayon de l’auteure.

Ce n’est pas le genre de vide qu’on comble avec un anime adapté d’un manga. Ce qu’il me faudrait, là, c’est la série complète entre mes mains, pouvoir tout lire, retomber amoureuse des personnages, et rire à nouveau de toutes les bourdes de notre héroïne. Je suis sentimentale, il va me manquer, c’est pourquoi il me le faut, entièrement.

En résumé

  • C’est le manga qui a fait battre mon cœur un peu comme Blue Spring Ride (nos cœurs battent tous la chamade au moins une fois à la lecture, je me trompe ?).
  • Ma bibliothèque mériterait de posséder au moins un des shôjo de Yamamori Mika, juste pour son coup de crayon fabuleux.
  • Il est terminé, autant le licencier, ça rendra heureux un grand nombre de personnes, moi la première.

Le choix de Yassou : Vampire Knight tomes 18 et 19

Vampire Knight Tome 1
Couverture du manga Vampire Knight

Eh bien, Vampire Knight est l’un des shôjo qui m’a vraiment donné envie de m’intéresser aux shôjo et même aux mangas en général. Il a une certaine valeur sentimentale. Et il se trouve que j’avais lu le manga en entier avant la sortie des tomes en France (je sais c’est pas bien mais je ne pouvais pas attendre 6 mois pour un tome ^.^’) donc je n’ai pas la fin.

Ensuite, bien entendu, j’ai choisi ce titre parce qu’il fait partie des mes préférés. L’histoire est très entraînante, les personnages tellement intéressants et attachants :

  • Kaname si sombre et torturé mais en même temps si fort et amoureux
  • Yuki qui ne sait pas où son cœur va la mener et quelles décisions elle doit prendre du fait de tout ces changements
  • Zéro, sûrement la personne qui a le plus souffert mais qui est et restera mon personnage de manga (tous genres confondus) préféré.

Voilà, pour toutes ces raisons, c’est sans doute ce shôjo que j’aimerais vraiment voir sous mon sapin à Noël.

En résumé

  • Parce que j’ai tellement aimé ce manga que je mets un point d’honneur à avoir toute la série.
  • Parce que je veux pouvoir le lire quand je veux, autant de fois que j’en ai envie, en ayant un vrai livre entre les mains : car, pour moi, les scans ne rendent pas l’histoire avec la même intensité que d’avoir le livre entre ses mains. (ça vaut pour tous les livres d’ailleurs)
  • Parce que je suis sans doute la plus grande fan de Vampire Knight

Éditeur VF : Panini
Nombre de tomes : 19 (Terminé)

Le choix de misami_hirota : Watashi ga Motete Dousunda

Couverture japonaise du manga Watashi ga Motete Dousunda
Couverture japonaise du manga Watashi ga Motete Dousunda

Watashi ga motete dousun da est mon shôjo coup de cœur du moment. Junko est une auteur de yaoi déjà bien connue chez nous ; ceci est son premier shôjo. Elle ne s’éloigne pas tant que ça de son sujet de prédilection, puisque l’héroïne de son manga est une fan de yaoi !!

Serinuma Kae est surtout remarquée au lycée à cause de son physique bien potelé. Quand son personnage d’anime préféré meurt brusquement, elle tombe dans une profonde dépression.

Après une semaine de deuil enfermée dans sa chambre, Serimuna perd énormément de poids et devient une fille méga canon. Quatre beaux garçons du lycée tombent sous son charme, mais comment va-t-elle réagir à leurs avances alors qu’elle préfère les imaginer ensemble entre eux plutôt qu’avec elle ?

Ce manga est un harem renversé drôle et frais comme on n’en a pas vu depuis Fight Girl et Host Club. Bien que son physique ait changé, Serinuma panique facilement puisque aucun garçon ne s’est intéressé à elle auparavant.

Elle est adorable et on s’identifie facilement à elle, surtout quand on est une fujoshi ! Les références à la culture otaku actuelle sont multiples. On sent à la lecture que l’auteur s’amuse bien en dessinant le manga, donc en tant que lecteur notre plaisir n’est que plus grand.

En résumé

  • Les dessins de Junko sont adorables
  • Une héroïne fujoshi rafraîchissante !
  • L’humour à foison

Éditeur VF : non licencié
Nombre de tomes : 0/5 (En cours)

Le choix de Shirubi : Nodame Cantabile

Nodame Cantabile Tome 1

C’est rare que je demande des mangas pour Noël mais cette année, je dois dire que Nodame Cantabile me fait bien de l’œil.

Il y a plusieurs mois, j’ai eu l’occasion de lire les premières pages de ce josei et j’ai totalement craqué sur ses deux protagonistes. Nodame m’a bien fait rire et Chiaki m’a captivée avec son triste passé. En plus, je trouve qu’ils vont très bien ensemble.

Ils forment un duo très intéressant que ce soit sur le plan musical ou dans leur vie quotidienne. Ils ont de bons échanges. Je me suis rendue compte de ce dernier point en regardant l’adaptation japonaise et coréenne du manga en drama. Ces deux versions m’ont permis d’avoir un joli aperçu de ce josei.

Depuis, je n’ai qu’une seule idée en tête : avoir cette série dans ma bibliothèque et peu importe son nombre de volumes, je la veux !

En résumé

  • Pour ses deux protagonistes et leur parfaite alchimie
  • Pour mieux entrevoir cette passion qu’ils ont pour la musique classique
  • J’ai trop envie de connaître la suite des aventures de Nodame et Chiaki

Éditeur VF : Pika
Nombre de tomes : 18/25 (Terminé)

Le choix de bidib : Ludwig Fantasy

Couverture française du manga Ludwig Fantasy

Cher Père Noël, parmi les nombreux mangas que j’espère trouver sous le sapin j’aimerais recevoir le premier tome de Ludwig Fantasy. Pourquoi ce titre plutôt qu’un autre ? Pourquoi une nouvelle série alors que j’en ai tant à finir ? Parce que ! Mais non, ce n’est pas juste un caprice.

Père Noël, j’ai choisi Ludwig Fantasy pour deux raisons. La première c’est que j’adore les contes de fée et la façon dont Yuki Kaori les détourne et les déforme est très amusante, ça désacralise le mythe, j’adore. La deuxième raison c’est que Yuki Kaori a réussi avec sa série Ludwig Révolution à briser beaucoup des à priori que j’avais sur le shôjo manga.

Réussir un tel mélange entre classicisme et originalité, humour et sex-appeal… Ce shôjo m’a beaucoup marquée et j’ai très envie de découvrir la suite et de voir ce que Yuki-sensei va faire des contes d’Andersen.

En résumé

  • Ludwig est beau
  • Ludwig est drôle
  • Ludwig voyage (et moi avec :D)

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 1/1 (En cours)

Le choix de Luthien : Orange tome 1

Couverture française du tome 1 d'Orange

Pour Noël, j’espère voir sous le sapin le premier tome d’Orange d’Ichigo Takano. Dans ce manga, l’héroïne reçoit une lettre venant d’elle-même, mais du futur !

Sa vie peut changer : va-t-elle refaire les mêmes erreurs ou modifier ce qui aurait dû arriver ? Les voyages dans le futur/passé et les conséquences directes est un thème que j’apprécie beaucoup. Toutefois, il faut que cela soit bien traité pour que cela fonctionne.

Deux tomes sont sortis en France et les couvertures montrent les personnages vieillis. Le premier se passe pendant la vie scolaire tandis que plusieurs années se sont certainement écoulées dans le second. Le manga ne doit donc pas faire durer les événements trop longtemps.

Le graphisme est assez typique des shôjo récents mais j’aime beaucoup ce style. Le trait est précis et fin. Les planches de couleur sont très belles, réalisées aux crayons pastels semble-t-il.

En résumé

  • L’histoire aborde des thèmes que j’apprécie : le fait de pouvoir changer son futur, la vie scolaire et les amitiés.
  • Le ton mélancolique et le genre tranche de vie.
  • Le graphisme. Les couvertures, tant japonaises que françaises, sont très attirantes.

Éditeur VF : Akata
Nombre de tomes : 2/3 (En cours)

Le choix de Reverie : 7 seeds tome 11

Couverture du premier tome de 7 seeds

Certains diront que l’espoir fait vivre, mais Yumi Tamura restera toujours une de mes autrices préférées. La publication en France a été arrêtée il y a de cela quatre ans, ça serait un cadeau merveilleux que de la voir reprise.

Beaucoup connaissent Basara, cette œuvre dans laquelle les non initiés (dont je faisais partie) ressortent grandis, plus matures et avec une image totalement différente du shôjo. 7 seeds marche sur ses traces. Je ne cesse d’être impressionné par l’imagination de Yumi Tamura.

On n’a pas affaire aux scénarios à trois sous qui peuvent être trouvés dans certains shôjo, ni à des péripéties qui prennent trois tomes pour se dénouer souvent vus dans les shônen. On a ici affaire à une grande aventure. De plus, Yumi Tamura maîtrise totalement la manipulation des personnages : passé, présent, motivations, tout semble se mettre en place tellement facilement afin de sublimer son scénario.

Si tu ne l’as pas commencé, je te conseille de t’y mettre tout de suite, mais pour le moment, c’est une lecture que tu devras finir en scan…

En résumé

  • Une aventure dans laquelle on ne peut jamais prédire ce qui va se passer.
  • Des personnages avec lesquels on ne s’ennuie pas une seconde.
  • Si je l’ai un jour, ça voudra dire que la publication aura repris, et ça motivera peut-être d’autres personnes à le découvrir !

Éditeur VF : publication stoppée
Nombre de tomes : 10/28 (En cours)

Le choix de Nico Robin : La Rose de Versailles

Manga rose de Versailles
Le shôjo La Rose de Versailles

Lady Oscar est un anime qui a bercé mon enfance. C’est pourquoi je souhaiterais recevoir l’intégrale de La rose de Versailles. Le dessin si particulier de Ryoko Ikeda me plaît beaucoup et me donne davantage envie de me plonger dans le récit.

De plus, le destin hors du commun de cette jeune femme obligée de se vêtir comme un garçon m’intrigue. Je suis friande des histoires de travestissement. Cependant ici, les enjeux sont bien différents.

Je suis également une grande férue d’histoire. Ainsi, le fait que l’intrigue se déroule au cours du XVIIIe siècle français ne peut que me ravir. Bien sûr, certains anachronismes et inexactitudes peuvent se glisser mais ce n’est pas ce qui m’importe. Je souhaite davantage voir comment nos protagonistes évoluent avec les contraintes liées à leur époque.

Et puis je ne cache pas mon désir de voir Oscar et André (ah André…) échanger de beaux moments de complicité, admirer les prouesses de la jeune fille à l’épée et la voir porter son uniforme très classe !

En résumé

  • Oscar a la classe !
  • La France comme lieu de l’intrigue
  • La relation entre André et Oscar

Éditeur VF : Kana
Nombre de tomes : 3 (Terminé)

Le choix de Mitsuko : Say I love you tomes 1 et 2

Couverture française du manga Say I love you
Couverture française du manga Say I love you

Ayant découvert l’anime Sukitte Ii na yo, je suis tout de suite tombée sous le charme de Mei. Dans un premier temps, elle est vraiment trop mimi en dépit de son petit air renfrogné. On sent néanmoins toute sa détresse et on s’attache directement à elle. On a envie de la prendre sous notre aile afin qu’elle puisse enfin faire confiance aux autres et s’ouvrir à eux.

Quant à Yamato très extraverti, on pourrait penser que c’est lui qui apporte son aide. Mais au fur et à mesure on constate qu’elle aussi est un point d’ancrage pour lui. C’est tout ce que je pourrai dire de l’anime car je suis restée sur ma faim.

Les dessins sont d’une extrême beauté et d’une grande finesse. Oui, oui, je suis aussi tombée sous le charme de Yamato. Il est « so » sexy personne ne peut le nier. Un grand jeune homme, avec des grands yeux, ce petit air malicieux et qui plus être d’une extrême bonté et ne se fiant pas seulement aux apparences… il me laisserait même penser aux dessins de Clamp.

Alors quel plaisir pour moi de savoir que ce manga a été licencié. Je n’ai pas cédé à mon envie habituelle de l’acheter directement. L’idée de le découvrir sous un beau papier cadeau la nuit de Noël me réjouit encore plus. Découvrir sous mes doigts cette nouvelle couverture et pouvoir feuilleter page par page l’histoire d’amour de Mei et Yamato… juste un pur bonheur !!!

Alors, je passe commande au petit Papa Noël, mon beau sapin de Noël est prêt et n’attend plus que sous ses branches tu déposes les deux premiers tomes de Say I love you dixit un amour de noël !!!

En résumé

  • Une héroïne non conventionnelle
  • Des beaux dessins efficaces (oui, les mecs sont tous à tomber !!!)
  • La richesse des personnes aussi bien principaux, que secondaires

Éditeur VF : Pika
Nombre de tomes : 2/13 (En cours)

C’est avec ce dernier vœu que se termine notre calendrier de l’Avent saison 2014. Nous espérons que ces différentes surprises ont su te plaire chaque jour.

Toute l’équipe du Club te souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année auprès des tiens.

Et toi, quel shôjo désirerais-tu avoir demain ?

Nico

Véritable cœur d'artichaut, je suis friande de romances poignantes. Plus une série me fait pleurer, plus je l'aime !

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Et voilà, je veux lire plein de nouveaux mangas ! >o< Surtout Daytime Shooting Star !

    1. Comme je te comprends ! Daytime shooting star m’intéresse aussi au plus haut point. Et en voyant le titre de Junko, j’ai vraiment envie de le lire ! ^^

Laisser un commentaire