33 vues 2 commentaires

Revue de presse : semaine du 14 au 20 novembre 2022

par le 21 novembre 2022
 

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Au programme des temps forts de la semaine passée, retrouve quelques sujets fâcheux, un peu de coulisses de l’univers manga et bien sûr ma sélection de chroniques – shôjo et affilié – parues dans la blogosphère entre le 14 et le 20 novembre 2022.

Du côté de la presse

Manga : comment et pourquoi réaliser des teasers vidéo ?

Dans cet article publié sur Linternaute, Valentin Paquot s’est intéressé à une forme particulière de communication pour les mangas : les teasers vidéos. Cet article m’a appris pas mal de choses puisque je dois reconnaître, comme il le dit au tout début, que ce format me laisse de marbre.

S’il s’agit du modèle de marketing utilisé au Japon, le teaser vidéo représente un coût moindre par rapport aux livrets de prépublication et autres PLV (publicité sur lieu de vente) pour un meilleur impact. De même, grâce à l’intervention de différents éditeurs, le journaliste nous explique les coulisses de la création d’un tel trailer en passant par le choix du format (bande-annonce, format court de 15 voire 30 secondes), la présence ou non d’une voix-off, d’une bande-son maison ou provenant d’une banque de sons, etc.

Tout cela ne peut pas se faire sans les contraintes imposées par les ayants-droits et le temps dont les prestataires constitués en studios – pour la plupart – disposent pour réaliser ces vidéos.

Je retiendrai (même si je m’en doutais) enfin que leur but est d’attirer un lectorat plus large que la fanbase classique, les amateur·ice·s de mangas qui sont de toute façon très au fait des sorties nouvelles.

Les billets de la semaine

Les difficultés du métier d’éditeur en 2022

Yume Editions est un éditeur indépendant formé en association Loi 1901. Il est spécialisé dans les mangas et romans fantastiques. Présent sur de nombreuses plateformes pour sa communication, il possède également un blog récent. Plusieurs articles sont parus cette semaine et celui-ci m’a particulièrement interpelée.

Comme son titre l’indique, l’auteur nous parle de la situation actuelle des maisons d’édition. Entre la concurrence féroce, l’alternative de l’auto-édition – loin d’être un danger mais une opportunité pour les écrivain·e·s de se faire connaître et baisse du pouvoir d’achat, le combat pour la survie est rude. Il appelle alors à la solidarité entre éditeurs, tout le monde étant concerné.

Le problème des scans de manga

Carfax s’est attaquée à un sujet épineux qu’est la lecture illégale de mangas en scans (cette revue de presse devient dangereuse !).

Son article est intéressant car il expose deux points de vue qui peuvent s’opposer : l’intérêt des lecteurs et la rémunération des acteurs de la chaîne du livre. D’un côté, elle comprend les raisons pour lesquels on peut être amenés à lire en scans (manque de moyens, découverte de séries inédites). De l’autre, elle marque le constat suivant : le danger de ne pas rétribuer les œuvres est que les éditeurs finissent par ne plus prendre de risques, sans parler des auteur·e·s se voient spoilé·e·s de leurs droits.

Si un jour, l’envie m’en prend, je pourrai peut-être également publier à ce sujet, un peu casse-gueule tant il déchaîne les passions.

Le sujet de la semaine

Une histoire brève des shôjo isekai

Colleen de la chaîne YouTube Colleen’s Manga Recs a publiée une vidéo en anglais traitant des shôjo appartenant au genre isekai. En préambule, elle définit ce que le terme recouvre, à savoir le fait d’être transporté·e·s dans un monde/univers différent/alternatif. Le genre a beaucoup évolué dans ses marottes, passant notamment de séries fantastiques où le personnage est transporté dans un autre monde à des titres proposant à ses héroïnes ou anti-héroïnes (le trope des vilaines bat son plein) d’être réincarnées ailleurs.

Puis, elle nous présente plusieurs séries par ordre chronologique, en commençant par Kanata Kara et Fushigi yûgi, reliant certains d’entre eux étant donné l’influence qu’ils ont eu pour la suite.

En parallèle, Tyraanik a réalisé un thread fort enrichissant en réaction à cette vidéo permettant de préciser certains points abordés. Les deux sont complémentaires et nous permettent d’avoir une meilleure connaissance sur le shôjo isekai et sur le genre de manière générale.

Son fil intègre quelques influences supplémentaires faisant le lien entre les différentes périodes marquantes des shôjo cités par Colleen, en particulier les séries de voyages temporels (Red River, Ôke no monshô). Si l’otome game est un schéma souvent utilisé dans les isekai shôjo modernes, d’autres titres plus tranquilles ou s’intéressant à un autre style de protagoniste (la sainte), existent.

Les chroniques de la semaine

Je te présente ma sélection de chroniques parues entre le 14 et le 20 novembre, classées par date de publications et ordre alphabétique de titres.

See You in My 19th Life | Pomme Juice de Dramaic

Pomme Juice nous parle de sa lecture du webtoon See You in My 19th Life de Lee Hey, que l’on peut retrouver sur l’application Webtoon. Elle a notamment beaucoup apprécié l’héroïne, réincarnée 18 fois, sa relation avec le héros et le traitement de ce dernier. Le dosage du fantastique lui a également plu, gardant le récit cohérent. En revanche, certains personnages s’en sortent un peu trop facilement par rapport à ce qu’ils ont fait, tandis qu’un autre n’a pas eu grand intérêt. Mais cela n’entache pas son ressenti global qui est très positif.

De mon côté, je suis totalement passée à côté de cette série. Cette histoire de réincarnation m’intrigue pas mal et j’ai envie de voir de quoi il en retourne !

Sorcière d’un autre monde tome 1 | Les Voyages de Ly

Ly revient sur sa lecture très enthousiasmante du premier volume de Sorcière d’un autre monde. La série est disponible chez Delcourt/Tonkam depuis quelques jours. Elle a notamment beaucoup aimé ce début – prometteur – rempli de mystères, fait d’un récit où tout s’enchaîne très vite. Les dessins l’enchantent également. La chroniqueuse en ressort conquise et touchée par l’héroïne, Sena.

Pour ma part, ce titre m’a beaucoup intriguée car je suis très, très fan de la couverture. Le style graphique de la dessinatrice, Sora (que l’on connaît pour son autre série Le jeu de la mort) a su me charmer. Qui plus est, le côté isekai me rend très curieuse.

The One tome 3 | Les Voyages de Ly

Je partage une autre chronique de Ly puisqu’elle concerne un manhua que je suis de très près (et adore !) : The One. Je rejoins son avis concernant le caractère un peu trop enfantin de Lele, même si je peux comprendre pourquoi elle est si candide. En revanche, elle apprécie beaucoup le professionnalisme d’Eros et le style – même si vieilli – des dessins.

Je prépare un papier sur ce troisième tome accompagné du volume 4, car le premier finit de façon très abrupte et ça m’avait frustrée (positivement) !

A Tender Heart tome 1 | Songe d’une nuit d’été

Julie a été agréablement surprise par A Tender Heart, un webtoon paru récemment aux éditions KBooks. Si le début lui paraît convenu, elle s’est prise au jeu de cette lecture, plaisante à l’œil. De plus, elle souligne le très bon travail d’adaptation en format papier de l’éditeur. J’avais notamment pu le constater pour d’autres séries que je lis chez eux.

Si toi aussi le titre t’intrigue, tu peux consulter la chronique de Kitsu, dont le lien est disponible à la fin de cet article. Elle a réussi à me convaincre de tenter l’expérience !

La Mangasserie

Chiara a publié un article retraçant ses avis sur le premier tome de 4 shôjo différents.

J’ai décidé d’en mettre deux en lumière. Évidemment, tous valent le coup d’être lus puisqu’ils présentent pour chacun d’eux l’histoire entremêlée des ressentis de la chroniqueuse. Ce regroupement n’est pas anodin puisqu’il appartient à un cycle dont elle nous fait pat.

Kageki Shôjo!! tome 1

Si elle a apprécié sa lecture permettant de retrouver les protagonistes de Kageki Shôjo!! – Saison 0, Chiara reste quand même sur sa fin avec ce premier opus. Elle note le manque d’investissement qu’elle a ressenti vis-à-vis du sort des personnages.

Le requiem du roi des roses tome 1

À sa lecture du premier volume, on sent que Chiara a été conquise par sa lecture, autant d’un point de vue narratif que visuel. Le contexte historique dans lequel le récit se déroule est passionnant. Aya Kanno a également ce talent de créer des planches « puissantes ».

Nos publications

Si tu les as manquées, je t’invite à découvrir nos différentes publications de la semaine dernière :


Il est temps pour moi de conclure cette revue de presse. N’hésite pas à me dire si tu as noté d’autres choses qui se sont produites au cours de cette semaine, ou si tu aimerais que j’aborde d’autres thématiques.

Merci de m’avoir lue et je te souhaite une très bonne semaine !

commentaires
 
Répondre »

 
  • 22 novembre 2022 à 18:02

    bonjour, comment vas tu? merci pour le lien! passe un bon mardi et à bientôt!

    Répondre

    • 28 novembre 2022 à 16:43

      Coucou ^^ Désolée, ton commentaire était passé dans les indésirables et je ne l’avais pas vu avant aujourd’hui :'(

      Je vais très bien, j’espère que toi aussi !

      Avec plaisir ! Ton article était vraiment sympathique à lire 😀

      Répondre

Laisser un commentaire