20 vues 0 commentaires

Revue de presse : semaine du 20 au 26 septembre 2021

par le 27 septembre 2021
 

Qui dit septembre, dit rentrée scolaire et retour de la revue de presse ! Je lui ai accordé une pause plus ou moins volontaire pendant la période estivale, mais la revoici.

Ce rendez-vous me passionne toujours autant et j’apprécie de partager mes lectures et autres découvertes, afin de propager notre passion commune pour le shôjo – dans toute sa diversité et sa richesse.

J’ai encore un peu de mal à être régulière sur ce rendez-vous que j’ai créé, mais je tâcherai de l’être davantage dans la mesure de mes possibilités. Entre mon travail et ses horaires fatigants, mon envie de me détendre (et procrastiner) ainsi que la volonté d’écrire davantage de chroniques, c’est parfois compliqué d’être sur plusieurs fronts.

Passons cet instant racontage de life – comme on disait à mon époque – et découvrons les moments phares de la semaine précédente.

Le sujet de la semaine

Dans le sujet de la semaine, je voulais partager cette vidéo de la chaîne YouTube Au rayon mangas. Le vidéaste réfléchit à la question de la perception que l’on a du manga et les facteurs pouvant avoir participé à celle-ci.

Il apporte des arguments pertinents et qui font que je me retrouve beaucoup dans ce qu’il dit. Amatrice de shôjo depuis plusieurs années, j’ai parfois l’impression de me retrouver de moins en moins dans ce qui est vendu.

Le sujet reste ouvert car la réponse à cette question n’est évidemment pas si simple. Elle me donne matière à un éventuel article…

La vidéo de la semaine

Après ses vidéos sur Yumi Tamura, Chloé de la chaîne YouTube Don’tForget3Oct nous présente son dernier coup de cœur pour une grande autrice : Fumi Yoshinaga (Le pavillon des hommes, All my darling daughters).

Elle nous parle des deux œuvres que j’ai citées ci-dessus, celles qui sont sorties en version française. Je te conseille vraiment de regarder cette vidéo pour en découvrir plus sur l’univers de cette mangaka talentueuse.

Cela me fait d’ailleurs penser que je dois continuer Le pavillon des hommes, dont j’avais découvert et adoré le premier volume en numérique.

Les chroniques de la semaine

Comme à chaque revue de presse, je te présente ma sélection de chroniques, publiées entre le 20 et le 26 septembre, classées par date de parution et titre de série.

L’académie Alice | Le Passeur Lunaire

L. s’intéresse à cette célèbre série de Tachibana Higuchi, disponible chez Glénat en 31 tomes : L’académie Alice. Elle note notamment ses personnages attachants, ainsi que l’univers fascinant de ce shôjo. Le design est certes daté de son époque (les années 2000) mais il évolue au fur et à mesure que les personnages grandissent. Pour elle, c’est un titre à la fois divertissant et captivant.

De mon côté, je dois dire que L’académie Alice est sûrement l’un de mes shôjo préférés – toute période confondue. Je ne saurais que trop le conseiller : l’histoire tient la route en 31 tomes, et si l’humour est très présent, question émotions nous sommes servi(e)s.

Maux mêlés tome 1 | Les Blablas de Tachan

Tachan revient sur le premier volume de Maux mêlés, un shôjo en deux tomes paru chez Akata en août. Elle a été particulièrement touchée par cette histoire pleine de sensibilité, qui traite notamment de la difficulté à communiquer. Si le ton est assez mélancolique, ce premier tome fait tout de même du bien au moral, aidé par la douceur du dessin. Elle regrette cependant la longueur réduite de ce premier tome (148 pages avec quelques pages du roman à la fin).

Très honnêtement, j’avais repéré cette série et n’avais pas spécialement prévu de me la procurer dans un futur immédiat. Mais l’avis de Tachan, en particulier l’aspect difficulté à communiquer qui touche l’héroïne, me convainc de m’y intéresser. En bonne introvertie timide, je me reconnaitrai sûrement dans les situations décrites dans ce récit.

Rosen blood tome 1 | Songe d’une nuit d’été

Julie nous donne son avis sur le tome 1 de Rosen blood. Même si la trame du récit n’est pas spécialement originale, elle a été charmée par l’ambiance sombre et effrayante qu’il s’en dégage. Elle a également bien apprécié le style de l’autrice à mi-chemin entre Kaori Yuki et Setona Mizushiro.

Je reconnais avoir aussi été captivée par la couverture, magnifique et soignée jusque dans les moindres détails (logo, éléments de décoration, etc.). Il se pourrait que je succombe, bien que ce ne sera pas pour tout de suite.

Telle que tu es ! | Inconnu Day

Dans cette chronique, Inconnu Day s’intéresse à la série Telle que tu es !, parue chez Kana. Il a beaucoup apprécié sa lecture qui permet de mettre en avant un type de sujet assez peu répandu à travers la rondeur de son héroïne. L’intérêt de ce titre réside également dans le traitement des conséquences que peut vivre quelqu’un en surpoids, ainsi que le manque de confiance en soi qui en découle.

Si tu veux en savoir plus sur ce titre, je t’invite à lire les chroniques de Naoko portant sur les 4 premiers tomes de la série.

Les chroniques d’Azfaréo tome 1 | Light And Smell

Light And Smell a aimé ce premier tome des Chroniques d’Azfaréo, dont la série est disponible chez Akata. Elle a notamment été charmée par son héroïne, Rukul, très sympathique et touchante. Appréciant la dimension politique qui se développe, elle demeure moins convaincue par le rythme rapide conféré à l’histoire.

Pour ma part, cela fait un petit moment que je veux lire ce shôjo. Je n’ai pas encore sauté le pas (la faute à un budget un peu restreint), mais j’espère le faire prochainement…

Luminous blue | Le Passeur Lunaire

H. partage son ressenti assez mitigé sur Luminous blue de Kiyoko Iwami, dont les deux tomes sont sortis aux éditions Taifu Comics. En effet, certains personnages (surtout une) ne l’ont pas convaincu, alors que leur psychologie lui a paru intéressante. Toutefois, il a apprécié le style graphique de l’autrice : ses planches sont de toute beauté, sublimant le thème de la photographie. D’ailleurs, il nous encourage à nous faire notre propre avis sur ce diptyque. C’est encore le meilleur moyen de trancher !

Les sorcières de la fin du monde tome 1 | Les voyages de Ly

Ly évoque son coup de cœur quant au premier tome des Sorcières de la fin du monde, une série en trois tomes de Kujira. L’autrice parvient à nous ensorceler tant au niveau de l’histoire que des graphismes. Le récit inclut de nombreux sentiments que la mangaka réussit à retranscrire à merveille.

L’avis très positif de Ly me convainc encore plus de tester ce titre. Je l’ai repéré depuis l’annonce de sa sortie, attirée par la magnifique couverture du premier volume.

Notre paradis | Songe d’une nuit d’été

Julie revient sur ce volume unique paru chez Taifu Comics et disponible depuis vendredi dernier. Notre paradis n’est pas à mettre entre toutes les mains. Le contenu tout comme le style de l’autrice est très cru, les scènes de sexe étant légion. Même si l’histoire manque d’un peu de consistance, elle a tout de même apprécié sa lecture, qui donne assurément un coup de chaud. 🥵

Si j’ai envie d’une lecture un peu pimentée, je sais vers quoi me tourner, surtout en un tome. 😏

share tome 1 | Les instants volés à la vie

Djihane nous dévoile son avis concernant ce premier volume de share, disponible aux éditions Akata depuis le 16 septembre dernier. L’ambiance sombre et triste de ce récit l’a beaucoup touchée. La relation ambiguë que vont entretenir les deux héros – au passé douloureux – intrigue forcément.

De mon côté, j’ai bien envie de me laisser tenter car le propos de base m’intéresse pas mal. Je pense essayer l’aventure en numérique !

Close to heaven | Kuchiha Collection

Kuchiha a été conquise par ce shôjo de Rin Mikimoto, que l’on peut retrouver aux éditions Pika. Malgré la présence de certains clichés, l’histoire et ses personnages sont très sympathiques. Tous, même les secondaires, bénéficient d’un développement suffisant et ont un rôle à jouer. Bien entendu, le trait détaillé et empli de tendresse a su lui plaire.

Ça fait des années que je me dis qu’il faut que je lise cette série, surtout parce que j’adore les romances. Il a tout pour me plaire, surtout si en dehors des aspects classiques, le récit nous présente des protagonistes attachants.

Nos chroniques

Tu les as peut-être manquées, alors voici les chroniques que nous avons publiées au cours de la semaine précédente :


Il est temps pour moi de conclure cette revue de presse. Merci de m’avoir lue et je te souhaite une très bonne semaine !

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Répondre