25 vues 2 commentaires

Revue de presse : semaine du 7 au 13 novembre 2022

par le 14 novembre 2022
 

La revue de presse shôjo marque son grand retour ! Enfin ! Cela me manquait cruellement de ne pas partager chaque semaine mes impressions sur ce qu’il s’était passé dans la sphère shôjo et plus largement manga / japanime.

J’espère pouvoir, cette fois-ci, m’y tenir pour un long moment. Sans plus tarder, retrouve dans cet article les temps forts de la semaine précédente, soit du 7 au 13 novembre 2022.

Le sujet de la semaine

Il ne se passe pas une semaine sans que le débat des catégories éditoriales ne fasse couler de l’encre, chacun·e s’emparant du sujet afin d’en présenter son point de vue. Si les discussions se focalisent davantage sur le fait que telle ou telle œuvre est prépubliée ou non dans un magazine shôjo, shônen, etc., une majorité semble se dessiner pour l’abandon de ces catégories.

Dans sa vidéo, Lilian de la chaîne YouTube Koi Ki Kan nous explique pourquoi, selon lui, ces classifications n’ont plus de raison d’être, en particulier pour ranger les mangas en librairie. Il nous présente notamment le fonctionnement japonais pour mieux le comparer au nôtre.

Si la question reste en suspens, la fin de sa vidéo est l’occasion pour lui de proposer deux alternatives possibles : un système par tranche d’âge (un peu comme les PEGI dans les jeux vidéos) et/ou un classement par genre, que l’on retrouve déjà dans les romans.

De mon côté, je nourris toujours ma réflexion à ce sujet, oscillant entre l’envie de passer à autre chose et le souhait de tout de même conserver un certain historique du titre en lui-même. Un article verra peut-être – prochainement – le jour.

L’article de la semaine

Aménager sa mangathèque : Quelle bibliothèque choisir ?

Minnagitō du blog Collectif Imaginaires nous présente un petit comparatif précis de différentes bibliothèques existant sur le marché, afin de se faire une meilleure idée et de choisir celle la plus adaptée.

À titre personnel, j’ai opté pour la Billy et ses équivalents par défaut car ce sont en effet les plus accessibles. Mais à terme, j’aimerais quelque chose de plus personnalisé (peut-être à crémaillère) même si j’ai vu quelques hacks permettant de donner un côté intégré à ces bibliothèques du commerce…

Le thread de la semaine

Le fil Twitter de la semaine passée est consacré à une jolie trouvaille pour Nicoryuu qui nous parle plus en détails du magazine Bessatsu Taiyô traitant du shôjo manga entre 1945 et 1962.

Il y est notamment question de l’évolution des magazines de prépublication et hors de ce circuit (comme les kashihon mangas, ouvrages disponibles à la location). On nous présente également quelques tendances de cette époque, très prolifique en matière de mangas.

Mon coup de cœur

Chose n’est pas coutume, mon coup de cœur va pour un thread sur Twitter, présenté par Chiara. Ce fil est l’occasion de présenter une autrice, Akemi Matsunae, qu’on ne connaît certainement pas assez puisque ses œuvres restent inédites en France.

Plus précisément, Chiara s’intéresse à la proximité graphique qu’il y a entre elle et une autre mangaka, Reiko Shimizu (Princesse Kaguya, The Top Secret), et par extension Yoshimi Uchida (Liddell au clair de Lune, La locomotive de l’innocence, Le vaisseau étoilé). Et maintenant qu’elle le dit, je la vois aussi. C’en est d’ailleurs assez fascinant !

Ce thread est une merveille pour les yeux et une très jolie mine d’informations, de quoi donner envie de découvrir d’autres mangakas de shôjo !

Les chroniques de la semaine

Je te présente ma sélection de chroniques – écrites et vidéos – parues entre le 7 et le 13 novembre, classées par date de parution et ordre alphabétique de titres (sauf regroupement autour d’une même série).

La désastreuse histoire des jumeaux Stevenson | Japan Glossy

Magiiical Kitty revient sur sa lecture de La désastreuse histoire des jumeaux Stevenson. Elle a beaucoup apprécié ce one-shot disponible aux éditions Delcourt, dans la collection Moonlight. Notamment, elle qualifie le titre de mystérieux, donnant la part belle au psychologique, le tout dans une ambiance assez sombre. Elle a également été charmée par les graphismes ainsi que les décors.

Pour ma part, j’ai été immédiatement attirée par ce one-shot, même si je n’ai pas encore sauté le pas. L’avis de Magiiical Kitty m’encourage encore plus à découvrir cette histoire !

Sora & Hara | Kiriiti’s Blog

Pauline nous évoque son ressenti par rapport à cette histoire qui s’inscrit dans la saga « Classmate » d’Asumiko Nakamura. Sora & Hara est donc le 3e récit de cet univers en comptant 5.

Lire Sora & Hara lui a permis d’apprécier davantage le personnage de Hara grâce à cet opus, alors qu’elle ne l’appréciait pas spécialement jusqu’à présent. De manière générale, elle a beaucoup aimé sa lecture et a même fini par prendre goût au style graphique de l’autrice.

Pour ma part, je ne connais pas du tout la mangaka à part de nom et surtout parce que sa patte est très reconnaissable. J’ai entendu de très bons échos sur les autres œuvres de cette saga (Doukyusei ou bien Blanc) et ça me rend de plus en plus curieuse !

Colocataires à leur manière tome 3 | Le blog de l’Apprenti Otaku

Dans son article mettant en lumière trois différents titres, Pierrickola revient sur son ressenti après la lecture du troisième volume de Colocataires à leur manière. Avec ce nouveau tome, l’histoire prend un autre tournant, lui permettant de « dépasser son concept initial et son gimmick narratif », notamment grâce au traitement plus poussé du personnage principal, Subaru.

De mon côté, je connais l’anime que j’ai beaucoup apprécié. Cet avis et mon sentiment (sur l’adaptation) positifs me poussent nécessairement à vouloir prendre le manga. Mais j’ai déjà tellement d’autres séries en cours. 🥲

O.B. | Les Blablas de Tachan

Asumiko Nakamura a de nouveau été mise à l’honneur dans cette chronique de Tachan sur O.B., un diptyque appartenant à la même saga que Sora & Hara.

Ces deux tomes, narrant des histoires variées, l’ont beaucoup touchée. Comme elle le dit si bien, il y a « une recherche de nostalgie », la mangaka ayant beaucoup de talent pour narrer le quotidien.

Elle note tout de même qu’il vaut mieux apprécier ce que l’autrice fait par ailleurs, pour mieux savourer ces deux volumes, sorte de bonus pour les fans.

Stellar Witch Lips | Manga Cast

Midine s’est intéressé au premier tome de Stellar Witch Lips, un magical girl disponible depuis peu chez nobi nobi! La série est terminée en 5 volumes, plutôt adressée à un jeune public.

Il a trouvé ce premier tome très efficace, même si l’histoire ne révolutionne rien. Le manga reprend d’ailleurs l’ensemble des codes du genre : de la magie, de la romance, du mystère, etc.

De mon côté, ce titre était un peu passé sous mes radars, même si sa couverture m’avait pas mal intriguée. Au final, j’ai bien envie de tenter car comme l’a dit Midine dans sa présentation, ça fait un petit moment qu’on n’a pas eu de magical girl récent (hors rééditions et parodies).

Chroniques BL de Nico | Yaoi Cast

Dans son live twitch d’hier, Nico de Yaoi Cast a parlé de plusieurs BL édités chez nous. Comme les revues sont au nombre de 4, je les ai toutes regroupées dans une seule et même partie. J’ai fait commencer la vidéo à Practiced Liar, mais je t’encourage grandement à découvrir son intégralité, surtout si tu es avide de nouveautés.

Practiced Liar

Nico a été agréablement surpris par sa lecture de Practiced Liar. L’histoire ne connaît certes pas de grosses embûches. Toutefois, il l’a trouvée très mignonne, avec des personnages très rougissants et aux visages expressifs. De même, la question de la gêne provoquée par le fait de pouvoir lire dans les pensées de l’autre interroge, puisque Abe n’est pas au courant de cette faculté.

Tout comme Kitsu dans sa formidable chronique (cité un peu plus loin dans cet article), il regrette que le récit ne fasse qu’un tome et aurait aimé en avoir plus !

Quoiqu’il en soit, ce one-shot m’intrigue beaucoup et je pourrais peut-être le prendre.

Je te love dans les plumes

Série en deux tomes par Kotetsuko Yamamoto (Et demain, ce sera quoi !, Encore une nuit blanche), Je te love dans les plumes aborde un récit fantastique, avec un personnage capable d’entendre ce que disent les oiseaux.

Nico a trouvé ce premier volume à la fois très drôle et très mignon, l’autrice excellant dans ce registre humoristique. Il a d’ailleurs très envie de connaître la suite, oubliant ses réticences d’avant lecture.

J’ai entendu beaucoup de bien de la mangaka, notamment de la part de Naoko qui apprécie plusieurs de ses séries. Donc pourquoi pas. Il ne figurera peut-être pas dans ma liste de priorités ceci dit.

Rêve de coucou

Contrairement à ce que son synopsis peut faire penser, l’histoire de Rêve de coucou est loin d’être « bateau ». Nico nous conseille de nous procurer les deux tomes en même temps, parce que le cliffhanger du premier donne envie d’avoir la suite immédiatement. Les rebondissements sont nombreux tout comme les doutes qui assaillent le lecteur. Cette duologie est en revanche réservée à un public averti.

Pour ma part, j’aimerais vraiment tester une autre œuvre de l’autrice, que l’on va prochainement découvrir dans Mon Petit ami Genderless, à paraître chez Akata. Rêve de coucou, dont la couverture m’enchante, m’intéresse fortement.

You’re my sex star

Enfin, Nico évoque un autre diptyque de Tamekou, You’re my sex star, qui devait certainement être un one-shot à la base. Le début du premier tome narre des histoires indépendantes (pour public averti), qui ne l’ont pas déplu mais qu’il n’a pas spécialement adorées non plus. En revanche, le récit sur le couple principal, bien que classique, l’a davantage séduit. L’intérêt réside dans le développement de leur relation. Le blogueur souligne également le trait sublime de l’autrice, point sur lequel je ne peux que le rejoindre ! Pour note, les scènes explicites présentent de la nudité féminine et masculine, censurées.

J’ignore trop si je me laisserais tenter car l’histoire de base ne m’intéresse pas spécialement. Je préfère prioriser Rêve de coucou.

Nos publications

Si tu les as manquées, je t’invite à découvrir nos différentes publications de la semaine dernière :


Il est temps pour moi de conclure cette revue de presse. N’hésite pas à me dire si tu as noté d’autres choses qui se sont produites au cours de cette semaine, ou si tu aimerais que j’aborde d’autres thématiques.

Merci de m’avoir lue et je te souhaite une très bonne semaine !

commentaires
 
Répondre »

 
  • 14 novembre 2022 à 09:26

    Merci beaucoup pour petite mention qui me fait super plaisir !
    J’espère pour toi que tu auras l’occasion de découvrir ce manga, et tous les autres que tu as dans ta wishlist 😉

    Répondre

    • 14 novembre 2022 à 16:56

      J’apprécie toujours autant tes chroniques (d’ailleurs je dois passer sur celles des tomes précédents :D)
      Merci ! Oui j’espère aussi – ça va surtout être des achats à moyen terme je pense, dès que l’occasion se présentera x)

      Répondre

Laisser un commentaire