13 vues 0 commentaires

Throwback Thursday – Contes

par le 17 novembre 2022
 

Cette semaine, à l’occasion du Throwback Thursday, je souhaite me replonger dans un manga paru il y a fort longtemps déjà : Alice au royaume de Cœur.

Qu’est-ce que le Throwback Thursday livresque ?

C’est un rendez-vous créé en 2016 par BettieRose Books, puis repris par Carole de Mybooks depuis avril 2019, pour permettre à chacun de partager une lecture ancienne ou plus récente, au choix, mais toujours sur un thème très vaste. Le Throwback comme son nom l’indique, invite à se replonger dans nos plus jolis souvenirs livresques. Ainsi chaque semaine, Carole fixe un thème et il faut partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème.

Sur Club Shôjo, nous ne parlerons évidemment que manga shôjo, yaoi ou josei !

Le thème de cette semaine est : contes

J’ai cherché pendant quelques minutes quel shôjo pouvait correspondre au mieux à la thématique, mais je n’en ai trouvé aucun parmi mes lectures. Par exemple, je n’ai pas lu le triptyque des Contes imaginaires qui cochait toutes les cases – alors que c’était en projet depuis un petit moment.

C’est la raison pour laquelle, j’ai voulu élargir la consigne aux réécritures de contes. Mon choix s’est alors porté sur Alice au royaume de Cœur, adaptation évidente des célèbres Aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Illustration d'Alice au Royaume de coeur

Illustration d’Alice au royaume de cœur : vision d’ensemble des personnages principaux.

J’ai lu ce manga il y très longtemps, dès sa parution en France chez Ki-Oon, soit il y a plus de 10 ans ! Très honnêtement, je n’ai quasiment aucun souvenir de l’histoire si ce n’est son côté assez loufoque avec le harem qui s’est constitué autour de la jeune fille.

Sans que ma lecture n’ait été transcendante à l’époque, j’avais plutôt bien apprécié cette série qui propose une histoire modernisée avec des dessins très plaisants. J’avais acheté l’ensemble des 5 tomes que constitue l’histoire : c’est donc plutôt bon signe, non ? Que ce soit le Lapin Blanc humanisé pour l’occasion, tout en étant affublé de ses oreilles caractéristiques ou bien du Chapelier fou, dont on peut voir le regard coquin, mes yeux étaient ravis.

En revanche, si je relisais la série à l’heure actuelle, j’ignore quel serait mon ressenti. Trouverais-je l’histoire plus divertissante ou au contraire nanardesque (j’aime aussi les nanars qu’on se le dise) ? Serais-je dérangée par les comportements toxiques (il y en a peut-être) de certains protagonistes ? La seule façon de le savoir : le relire !

Alice au royaume de Cœur, de quoi ça parle ?

Alice Liddell somnole dans son jardin quand un lapin blanc l’entraîne bien malgré elle dans un étrange tunnel. De l’autre côté du miroir, la voilà au centre d’un jeu intrigant et secret : tous les garçons du royaume de Cœur cherchent par tous les moyens à la séduire… quand ils n’essaient pas de la tuer ! Vous pensiez connaître Alice au pays des merveilles ? Ici le lapin blanc est un kidnappeur, le chapelier toqué l’énigmatique chef de la mafia locale et le lièvre de mars un garde du corps à la gâchette facile ! (Source : Ki-oon)

Et toi, que t’évoque cette thématique ? N’hésite pas à partager les shôjo que tu as lus, en commentaires.

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

Laisser un commentaire